Angleterre : L’état de sécheresse déclaré dans une bonne partie du pays

METEO Des températures allant jusqu’à 35°C sont attendues ce vendredi au Royaume-Uni, et même 36°C pendant le week-end

M.d.F. avec AFP
— 
D'abitude, le Greenwich Park dans le sud-est de Londres, arbore une herbe toute verte.
D'abitude, le Greenwich Park dans le sud-est de Londres, arbore une herbe toute verte. — George Cracknell Wright/LNP/Shut/SIPA

A Londres, où le vert des pelouses a cédé la place à un jaune paille, l’état de sécheresse est déclaré. La situation est telle que la source de la Tamise est à sec et le fleuve ne commence à couler qu’environ huit kilomètres plus en aval, une situation inédite. Mais la capitale anglaise n’est pas la seule concernée. Une grande partie du pays est concernée par l’état de sécheresse vendredi : la vallée de la Tamise et une grande partie du sud, du centre et de l’est de l’Angleterre. Cette mesure n’avait pas été prise depuis 2018.

Annoncée à l’issue d’une réunion d’urgence convoquée par l’agence environnementale, elle intervient en pleine vague de chaleur au Royaume-Uni, la deuxième de l’été, dans un pays peu habitué aux températures élevées. Une alerte orange « chaleur extrême » est en cours depuis jeudi sur la quasi-totalité du sud de l’Angleterre et une partie du Pays de Galles.

Les compagnies des eaux appelées à régler les problèmes de fuite

Si le record absolu de 40,3°C atteint le 20 juillet ne sera pas égalé, des températures allant jusqu’à 35°C sont attendues vendredi, et même 36°C pendant le week-end. Ces températures interviennent après le mois de juillet le plus sec jamais enregistré dans certaines régions. L’Angleterre a subi son premier semestre le plus sec depuis 1976, l’hiver et le printemps n’ayant pas permis d’apporter les précipitations habituelles.

Les incendies de végétation se multiplient, au point que certaines chaînes de supermarchés ont cessé de vendre des barbecues jetables, et les autorités ont appelé à la prudence à proximité des falaises, plus à risque de se fissurer quand il fait chaud.

« Les approvisionnements en eau sont sûrs », ont indiqué le ministère et l’agence pour l’Environnement, mais l’état de sécheresse vise à s’assurer que les compagnies des eaux déploient leurs plans d’urgence pour faire face au manque d’eau, avec notamment des interdictions d’arrosage, de lavage des voitures et de remplissage des piscines pour les particuliers. Les réservoirs d’eau, à 65 % de leurs capacités, sont à leur plus bas niveau depuis 1995 et certaines compagnies de distribution sont critiquées pour avoir échoué à atteindre leurs objectifs en matière de lutte contre les fuites.