Covid-19 : Joe Biden testé à nouveau positif se reconfine

JAMAIS DEUX SANS... Le président américain va retourner à l’isolement pour « protéger » son entourage, a annoncé son médecin personnel

20 Minutes avec AFP
— 
Joe Biden a encore été testé positif au Covid-19.
Joe Biden a encore été testé positif au Covid-19. — Maison Blanche

Le président américain Joe Biden a de nouveau été testé positif au  Covid-19 samedi matin sans ressentir de symptômes, et va retourner à l’isolement pour « protéger » son entourage, a annoncé son médecin personnel dans une lettre diffusée par la Maison Blanche.

Le président, qui est âgé de 79 ans, « a été testé positif samedi en fin de matinée selon un test antigénique » et « va reprendre des mesures strictes de confinement », a écrit le Dr Kevin O’Connor, selon lequel les cas de « rebond » de positivité sont fréquents chez les personnes traitées au Paxlovid, la pilule anti-Covid de Pfizer.

« Positivité de rebond »

Comme M. Biden avait été testé négatif mardi soir, mercredi matin, jeudi matin et vendredi matin, « il s’agit bien d’une positivité de rebond », selon le médecin de M. Biden.

« Le président n’a pas ressenti de réémergence des symptômes et continue de se sentir tout à fait bien », a-t-il ajouté. « Il n’y a donc aucune raison de reprendre le traitement à ce stade », mais M. Biden, le président le plus âgé jamais élu aux Etats-Unis, restera sous observation, a-t-il poursuivi.

M. Biden avait été testé positif le 21 juillet avec des « symptômes très légers » et est sorti de son confinement mercredi, après des tests négatifs.

Le Paxlovid est conseillé pour les personnes à risque

Le président, pleinement vacciné et qui a reçu deux doses de rappel, tient à « protéger tous ceux (…) qui doivent travailler près de lui », qu’il s’agisse du personnel de la Maison Blanche, de ses gardes du corps ou de son entourage, a conclu le Dr O’Connor.

Le Paxlovid est un traitement antiviral qui agit en diminuant la capacité du virus à se répliquer, freinant ainsi la progression de la maladie. Il doit être pris dans les premiers jours après l’apparition des symptômes pour être efficace​. Il est recommandé aux Etats-Unis pour les personnes à risque de développer un cas grave de la maladie, une catégorie dans laquelle entre le président américain en raison de son âge.