Italie : Un prêtre célèbre la messe en maillot de bain dans la mer, l'Eglise s'indigne

ORIGINAL L’archevêché a critiqué cette cérémonie, appelant les prêtres à respecter les symboles et le décorum de l’eucharistie

20 Minutes avec agences
Une tenue catholique. (illustration)
Une tenue catholique. (illustration) — ROMAIN DOUCELIN/SIPA

Un prêtre catholique a célébré ce dimanche une messe en pleine mer à Crotone (Italie), vêtu d’un maillot de bain et en utilisant un matelas gonflable comme autel. La scène a provoqué des réactions parmi les croyants.

Dans un communiqué, l’archevêché de Crotone a critiqué cette mise en scène. « La célébration eucharistique possède un langage particulier fait de gestes et de symboles qu’il est juste de respecter et valoriser, sans y renoncer avec trop de superficialité, peut-on lire. Surtout, il est nécessaire de maintenir ce minimum de décorum et d’attention aux symboles. »


Le prêtre présente ses excuses

Face à la chaleur et au manque d’ombre, le prêtre milanais don Mattia Bernasconi avait choisi de célébrer la messe dans la Méditerranée afin de conclure un camp d’activités de jeunes volontaires. L’événement a été immortalisé par des caméras et rediffusé par plusieurs médias. On y voit le prêtre torse nu devant son autel improvisé et face à ses ouailles en maillot de bain.


Ce mercredi, Don Mattia Bernasconi s’est expliqué sur le site Web de sa paroisse, assurant qu’il n’avait eu aucune intention de « banaliser l’eucharistie. Il s’agissait simplement d’une messe pour conclure une semaine de travail avec les jeunes. Mais les symboles sont forts, c’est vrai. […] Il y a eu une certaine ingénuité de ma part à ne pas leur donner leur juste poids. »

Le prêtre a conclu sa déclaration en présentant « humblement » ses excuses pour la « confusion engendrée par la diffusion des images dans les médias ». De son côté, le parquet de Crotone a ouvert une enquête pour « offense à une confession religieuse », selon les agences.