Covid-19 : Épargnée jusqu’ici, la Micronésie recense ses premiers cas positifs

PANDÉMIE 25 patients testés positifs au coronavirus ont été recensés dans un hôpital

20 Minutes avec agences
Un des petits archipels de la Micronésie.
Un des petits archipels de la Micronésie. — Paul Brown/Shutterstock/SIPA

La Micronésie, petit Etat situé dans le Pacifique, a cessé d’être l’un des rares pays exempts de Covid-19. Deux de ses îles ont en effet récemment enregistré plusieurs cas de contamination.

Outre quelques cas frontaliers immédiatement isolés, les Etats fédérés de Micronésie avaient jusqu’ici échappé à la pandémie de coronavirus. Une chance permise par leur situation géographique, les territoires étant situé à environ 1.600 km de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Levée des restrictions au 1er août

Mais deux étudiants venant de l’île de Pohnpei (capitale de la Micronésie) ont été testés positifs en arrivant sur l’île de Kosrae mi-juillet. Les autorités sanitaires ont ensuite confirmé 10 autres cas positifs dans l’entourage des deux jeunes. La situation « évolue rapidement » et des dizaines d’autres cas ont depuis été recensés à Pohnpei et Kosrae, selon un communiqué publié mardi.

Un hôpital de Kosrae a depuis annoncé que 25 des 28 patients présentant des symptômes grippaux étaient positifs au Covid-19. Les autorités ont donc découragé les rassemblements publics et conseillé le port du masque, précisant que « tous les services publics resteraient ouverts ».

Avec cette propagation du virus en Micronésie, les Îles Marshall et Tuvalu restent les deux derniers pays du Pacifique épargnés par le Covid-19. La Micronésie lèvera les restrictions sanitaires aux frontières au 1er août, à condition que les visiteurs présentent une vaccination complète et un résultat de test négatif.