Italie : Le Premier ministre Mario Draghi a remis sa démission au président

GOUVERNEMENT Cette démission intervient au lendemain d'une folle journée au Parlement, qui a vu sa coalition d'unité nationale imploser

M.d.F. avec AFP
— 
Mario Draghi fait ses au revoir au gouvernement italien.
Mario Draghi fait ses au revoir au gouvernement italien. — Andrew Medichini/AP/SIPA

Comme attendu, Mario Draghi a remis sa démission et celle de son gouvernement au président ce jeudi matin. « Le Président de la République en a pris acte. Le gouvernement reste en place pour la gestion des affaires courantes », a annoncé la présidence dans un communiqué.

Bien qu’ayant obtenu un vote de confiance au Sénat mercredi, le Premier ministre a essuyé plusieurs désertions. Les partis de Forza Italia, le parti de droite de Silvio Berlusconi, la Ligue, la formation d’extrême droite de Matteo Salvini, et la formation populiste Mouvement 5 Etoiles (M5S) ont en effet refusé de participer au scrutin. Un désaveu pour Mario Draghi, qui s’était dit prêt à rester à son poste à condition que les partis de sa coalition rentrent dans le rang autour d’un « pacte » de gouvernement, déjà mis en péril la semaine dernière par une première défection du M5S.