Les bonbons Skittles seraient toxiques, une plainte déposée contre Mars

POISON Selon le collectif de citoyens, le dioxyde de titane présent dans ces bonbons les rendraient « impropres à la consommation humaine »

20 Minutes avec Agence
Des bonbons Skittles.
Des bonbons Skittles. — CATERS/SIPA

Aux États-Unis, un collectif de citoyens s’est formé pour attaquer en justice le groupe Mars, le géant de l’agroalimentaire qui conçoit les célèbres bonbons Skittles. Les plaignants, qui selon un article du Washington Post, ont déposé le 14 juillet dernier un recours devant le tribunal, estiment que ces bonbons seraient « impropres à la consommation humaine ».

Le collectif reproche au groupe Mars d’utiliser du dioxyde de titane pour confectionner ses sucreries colorées. Un fait que ne dément pas la société, selon qui son « utilisation du dioxyde de titane est conforme aux réglementations de la FDA », comme elle l’a récemment affirmé par la voix de son porte-parole.

Un additif interdit dans les aliments en France depuis 2018

La puissante agence publique américaine Food and Drug Administration (FDA) autorise effectivement l’usage de cet additif (E171) utilisé comme colorant à condition que sa quantité n’excède pas 1 % du poids total d’un aliment. Mais le collectif de citoyens n’en démord pas. Il accuse le géant de l’agroalimentaire de ne pas avoir « averti les consommateurs des dangers potentiels du dioxyde de titane », ce qui selon lui « constitue une fraude par omission ».

Si le dioxyde de titane est toujours autorisé aux Etats-Unis, il sera cependant interdit dans la production d’aliments à partir du mois d’août 2022 au sein de l’Union européenne. En France, cet additif est déjà interdit depuis 2018 dans les aliments.