Canicule en Espagne : Le Premier ministre évoque « plus de 500 morts » liés à la chaleur

CHALEUR L'épisode caniculaire a duré dix jours

20 Minutes avec AFP
— 
Un thermomètre pendant la canicule en France en juin 2019. (illustration)
Un thermomètre pendant la canicule en France en juin 2019. (illustration) — PHILIPPE HUGUEN / AFP

La canicule qui s’est abattue durant près de dix jours sur l’Espagne a provoqué la mort de « plus de 500 personnes », a affirmé mercredi le Premier ministre Pedro Sanchez​ lors d’un déplacement en Aragon, région du nord du pays touchée par un incendie.

« Durant cette vague de chaleur, plus de 500 personnes sont mortes en raison des températures si élevées, selon des données », a-t-il dit, en faisant référence à une estimation de la surmortalité publiée par un institut de santé publique.