Au beau milieu d’un vol, ils apprennent l’annulation de leur correspondance à Londres

VOYAGE VOYAGE Les passagers n’ont eu accès à l’e-mail d’information qu’après leur atterrissage à Londres

20 Minutes avec agence
British Airways et d'autres compagnies aériennes ont dû annuler 61 vols à Heathrow (Royaume-Uni) le 11 juillet dernier. Photo d'illustration.
British Airways et d'autres compagnies aériennes ont dû annuler 61 vols à Heathrow (Royaume-Uni) le 11 juillet dernier. Photo d'illustration. — cedarjet201 / Pixabay

Une annonce de dernière minute. Trois passagers américains se rendant en Ecosse pour assister au British Open de golf ont eu la désagréable surprise d’apprendre à 10.000 m d’altitude l’annulation de leur vol en correspondance. Les trois passagers effectuaient en effet la liaison entre Austin, au Texas (Etats-Unis) et l’aéroport londonien d’Heathrow (Royaume-Uni) le 11 juillet dernier, raconte Business Insider.

Ils devaient ensuite emprunter un vol entre Londres et Edimbourg (Royaume-Uni). Les deux trajets étaient effectués par la compagnie aérienne British Airways. Peu après le décollage du premier avion, les voyageurs ont reçu un e-mail du transporteur les informant que le deuxième vol était supprimé. N’ayant pas de connexion Internet dans le ciel, les Américains ont appris la nouvelle après leur atterrissage à Londres.

Quand le train remplace l’avion

L’ensemble des billets avait été réservé en novembre 2021 via American Airlines, une compagnie aérienne partenaire de British Airways. Dans son message, le transporteur américain a présenté ses excuses mais pas précisé les raisons de l’annulation. Les trois amateurs de golf n’ont pas eu d’autre choix que de se rendre à Édimbourg en train, rallongeant au passage leur temps de trajet.

Ils ont également dû quitter l’aéroport sans leurs bagages enregistrés en soute, qui ne leur ont pas été délivrés. Les passagers se sont vus promettre le futur remboursement de leur billet d’avion non utilisé, de leur voyage en train et de leurs achats de vêtements et de produits d’hygiène.

Une soixantaine d’annulations

De nombreux vols ont dû être annulés le 11 juillet à l’aéroport d’Heathrow. Les responsables des opérations ont en effet demandé aux transporteurs de supprimer un total de 61 liaisons aériennes ce jour-là. Ils ont en effet dû faire face dans deux de ses terminaux à un afflux de voyageurs trop important pour être pris en charge.