Yémen: tous les otages tués par Al-Qaida selon l'Allemagne

ENLÈVEMENT u Yémen seuls trois décès ont été confirmés...

Avec agence

— 

Le couple de Néérlandais enlevé par une tribu yéménite est en sécurité, a indiqué un ministre, qui affirme leur avoir parlé au téléphone dans la nuit de mardi à mercredi.
Le couple de Néérlandais enlevé par une tribu yéménite est en sécurité, a indiqué un ministre, qui affirme leur avoir parlé au téléphone dans la nuit de mardi à mercredi. — AFP/Infographie

Les services de sécurité allemands pensent que les neuf otages dont sept Allemands sont tous morts et qu'ils ont été tués par Al-Qaïda, rapporte le quotidien «Süddeutsche Zeitung» à paraître mardi. Ils croient en une signature du réseau terroriste Al-Qaïda en raison de «la brutalité» des ravisseurs, écrit le journal.

«Les Allemands sont particulièrement dans la ligne de mire d'Al-Qaïda. Al-Qaïda intensifie la situation. Nous devons nous attendre à des morts supplémentaires», selon un expert de haut rang cité par le journal. Plusieurs chaînes de télévisions affichaient en bandeaux lundi soir que «les neuf otages au Yémen sont apparemment tous morts». Aucune annonce officielle sur des décès n'a toutefois été faite à Berlin.

Un ministre yéménite confirme trois morts

Le ministère yéménite de l'Intérieur a confirmé lundi soir la mort de trois otages, deux Allemandes et une Sud-Coréenne, enlevées la semaine dernière avec six autres personnes dans le nord du Yémen.

Un responsable local de la sécurité avait auparavant déclaré que sept des neuf étrangers avaient été retrouvés morts lundi mais que deux enfants avaient échappé à la tuerie. Sept Allemands - un couple, trois enfants et deux infirmières - figurent parmi les neuf personnes enlevées. Les deux autres otages sont un ingénieur britannique et une enseignante sud-coréenne.

Ils étaient membres d'une organisation internationale travaillant depuis 35 ans au sein de l'hôpital de Saada. Des rebelles qui nient ce rapt. Les enlèvements au Yémen sont relativement fréquents mais avaient connu jusqu'ici pour la plupart une issue heureuse.