Italie: Le président de la République refuse la démission de Mario Draghi

POLITIQUE « Je veux vous annoncer que ce soir je remettrai ma démission au président de la République » Sergio Mattarella, a déclaré Draghi dans la soirée

20 Minutes avec AFP
— 
Le Premier ministre italien Mario Draghi.
Le Premier ministre italien Mario Draghi. — Insidefoto/Sipa USA/SIPA

Le président italien Sergio Mattarella a refusé la démission du Premier ministre Mario Draghi, a annoncé la présidence de la République dans un communiqué. « Le président de la République n'a pas accepté la démission du président du Conseil et l'a invité à se présenter au parlement (...) afin qu'ait lieu une évaluation de la situation » créée par la non-participation d'un parti de sa coalition à un vote de confiance au Sénat, a-t-elle précisé.

Le Premier ministre italien Mario Draghi, confronté à l’effritement de sa coalition, a annoncé en conseil des ministres qu’il remettrait sa démission jeudi soir, a indiqué le gouvernement. « Je veux vous annoncer que ce soir je remettrai ma démission au président de la République » Sergio Mattarella, a déclaré Draghi, selon des propos rapportés dans un communiqué de ses services.

Mouvement 5 Etoiles

Cette annonce est intervenue après la décision du Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème), membre de la coalition au pouvoir, de boycotter jeudi après-midi un vote de confiance au Sénat.

«La majorité d'unité nationale qui a soutenu ce gouvernement depuis sa création n'existe plus. Le pacte de confiance fondant l'action de ce gouvernement a disparu», a-t-il expliqué. La coalition soutenant Draghi rassemblait jusqu'ici toutes les forces politiques représentées au parlement, à l'exception du parti d'extrême droite Fratelli d'Italia.