Des dizaines de Nigérians secourus dans le sous-sol d’une église, ils attendaient le retour du Christ

FAITS DIVERS C’est une mère de famille dont les enfants avaient disparu qui a lancé l’alerte

20 Minutes avec agence
— 
Près de 80 personnes ont été retrouvées dans le sous-sol de cette église au Nigéria.
Près de 80 personnes ont été retrouvées dans le sous-sol de cette église au Nigéria. — Sunday Alamba/AP/SIPA

Au Nigeria, 77 personnes, dont 34 mineurs, ont été libérées du sous-sol d’une église par la police. Pendant des mois, ces personnes ont été confinées en attendant le retour sur Terre du Christ promis par le pasteur adjoint de la « Whole Bible Believers Church », rapporte la BBC dans un article relayé par Slate.

A l’origine, ce pasteur avait assuré aux fidèles que le Christ allait faire son grand retour au mois d’avril 2022. Puis, il a expliqué que la date avait été décalée à septembre 2022. Ainsi, pendant des mois, 77 personnes sont restées confinées dans le sous-sol de l’édifice religieux, les plus jeunes ayant même abandonné l'école pour espérer assister à l’événement.

Le pasteur et son adjoint interpellés par la police

C’est une mère de famille, dont les enfants avaient disparu, qui a lancé l’alerte. La police a alors décidé d’intervenir pour libérer les personnes confinées. Mais certains ont refusé de quitter les lieux en assurant qu’ils étaient venus de leur propre chef dans ce sous-sol. « Certains disent être là depuis le mois d’août de l’année dernière, d’autres depuis janvier de cette année », a confié le président d’un groupe de jeunes local.

Le pasteur de l’église et son adjoint ont été interpellés.