Egypte : Un requin tue deux touristes européennes en mer Rouge

DRAMES Le requin a attaqué une Autrichienne et une Roumaine près d’Hurghada, où les autorités ont depuis fermé plusieurs plages

20 Minutes avec AFP
— 
Une station balnéaire sur la mer Rouge (illustration).
Une station balnéaire sur la mer Rouge (illustration). — Okla Michal/AP

Un véritable drame s’est produit dans la mer Rouge en Egypte. Deux touristes, une Autrichienne et une Roumaine, ont été tuées par un requin près d’Hurghada, où les autorités ont fermé plusieurs plages depuis l’incident.

« Deux femmes ont été attaquées par un requin alors qu’elles nageaient dans la région du Sahel Hachich, dans le sud d’Hurghada », a indiqué dimanche le ministère égyptien de l’Environnement, précisant qu’une enquête avait été ouverte. « Toute activité est défendue durant trois jours » sur les plages dans le sud d’Hurghada (sud-est), indiquait vendredi un arrêté du gouverneur de la région, Amr Hanafi. Le ministère autrichien des Affaires étrangères a de son côté confirmé « la mort d’une ressortissante autrichienne en Egypte ».

Une victime avec « le bras gauche arraché »

L’arrêté du gouverneur fait état d’une « touriste autrichienne ayant eu le bras gauche arraché » par un requin. Selon l’agence de presse autrichienne APA, la victime, originaire de la région occidentale du Tyrol avait 68 ans et était en vacances en Egypte depuis début juin avec son compagnon égyptien.

De son côté, le ministère roumain​ des Affaires étrangères a confirmé que son ambassade en Egypte avait « été informée par téléphone (dimanche) par un agent de voyages du décès d’une citoyenne roumaine en vacances à Hurghada ». « Selon les informations transmises par les autorités égyptiennes après enquête, la citoyenne roumaine a été tuée dans une attaque de requin ».

Les requins en mer Rouge s’en prennent très rarement aux nageurs si ces derniers ne dépassent pas les limites autorisées. En 2018, un touriste tchèque avait été tué par un requin au large d’une plage égyptienne en mer Rouge, de même qu’un Allemand en 2015 et en 2010, une Allemande était morte et quatre autres touristes avaient été grièvement blessés dans des attaques de requins au large d’une plage de Charm el-Cheikh, la plus célèbre des stations balnéaires égyptiennes.