États-Unis : L’important questionnement sur l’avortement visible dans les recherches Google

TRENDING TOPIC Les Américains habitant des Etats où l’avortement est devenu illégal ont effectué de nombreuses recherches à ce sujet sur Internet

20 Minutes avec agence
— 
Une journaliste s'est penchée sur les recherches en forte augmentation sur Google après le 24 juin 2022 aux Etats-Unis. Photo d'illustration.
Une journaliste s'est penchée sur les recherches en forte augmentation sur Google après le 24 juin 2022 aux Etats-Unis. Photo d'illustration. — P.BERRY/20MINUTES

La nature des recherches récemment effectuées sur les moteurs de recherche par les internautes américains trahirait une inquiétude palpable au sujet de l’accès à l’avortement dans tous les Etats-Unis. Les utilisateurs d’internet se renseigneraient également sur les moyens de contourner cette illégalité dorénavant en vigueur dans plusieurs Etats du pays. C’est ce qu’ont montré les travaux de Rani Molla, relayés par Slate.

La journaliste américaine a interrogé Google après la décision de la Cour suprême des Etats-Unis le 24 juin dernier de ne plus considérer le droit à l’avortement comme protégé par la Constitution. Il ressort que les trois questions en plus forte augmentation entre le 24 et le 28 juin ont été « Combien y a-t-il eu d’IVG pratiquées en 2021 ? », « Que protège l’arrêt Roe v. Wade en dehors de l’avortement ? » et « Les grossesses extra-utérines sont-elles traitées par une IVG ? ».

Des interrogations variées

Viennent ensuite des questions sur les curetages utérins, le nombre d’Etats où l’IVG est dorénavant illégal, la légalité de l’IVG aux Bahamas, le caractère légal ou illégal de l’IVG « maintenant ». Les internautes se sont aussi interrogés sur le législateur à l’origine de l’avortement, le pourcentage d’IVG nécessaires sur le plan médical ou même la définition de l’avortement.

Par ailleurs, de nombreuses questions auraient été posées sur la vasectomie, comme les adresses des centres qui pratiquent cette méthode de stérilisation masculine à proximité de leur lieu de résidence. Enfin, il ressortirait de l’enquête de Rani Molla que les mêmes interrogations, à peu de chose près, seraient constatées dans plusieurs Etats, tels que l’Alabama, l’Arkansas, le Dakota du Sud, le Kentucky, la Louisiane, le Missouri, l’Oklahoma et l’Utah.