Un Airbus A330 atterrit d'urgence à Guam

TRANSPORT AERIEN Personne n'a été blessé, malgré un départ de feu dans le cockpit...

Avec agences

— 

L'Airbus A330 appartenait à Jetstar, une compagnie à bas prix australienne. Il qui reliait le Japon à l'Australie et a été contraint d'effectuer un atterrissage d'urgence sur l'île de Guam, dans l'océan Pacifique, dans la nuit de mercredi à jeudi.

 

Aucun des 203 passagers et membres d'équipage n'a été blessé.

 

Le même modèle que le Rio-Paris

 

La vitre droite du cockpit a commencé à fumer puis s'est enflammée après environ quatre heures de vol, contraignant l'appareil à effectuer un atterrissage d'urgence à environ 2h20 du matin (heure locale).

 

Selon Reuters, l'avion avait été construit il y a deux ans. Il s'agit du même modèle (un A330-200) que l'appareil d'Air France qui reliait Rio de Janeiro à Paris et s'est abîmé dans l'Atlantique début juin, tuant les 228 personnes à bord. Un accident toujours inexpliqué.


C'est cet Airbus qui sera le prochain avion présidentiel de Nicolas Sarkozy.

 

Par ailleurs, un Airbus A320 affrété par un voyagiste norvégien a également dû effectuer un atterrissage d'urgence mercredi, sur l'île espagnole de la Grande Canarie avec 189 passagers à son bord en raison d'une avarie sur un réacteur. Des incidents qui s'ajoutent à ceux d'un Boeing 767, au Canada, et d'un Airbus A340, en Russie, mardi soir –personne n'a été blessé.