Le prince Charles aurait accepté des sacs remplis de billets offerts par l’ancien premier ministre du Qatar

AFFAIRE Les sacs auraient été remis en main propre à deux conseillers du prince Charles qui se seraient chargés de compter les billets à la main

20 Minutes avec agence
— 
Le prince Charles.
Le prince Charles. — Glyn KIRK/WPA Pool/Shutterstock/SIPA

Lors de rencontres privées organisées en 2015, l’ancien premier ministre du Qatar aurait remis au prince Charles, héritier de la couronne britannique, plusieurs sacs contenant au total trois millions d’euros en espèces. Dans un récent communiqué relayé par The Guardian, le porte-parole de Clarence House a indiqué que cet argent avait été immédiatement remis à l’une des organisations caritatives du prince de Galles.

Selon le média britannique, ces sacs auraient été remis en main propre à deux conseillers du prince qui se seraient chargés de compter les billets à la main avant de les transférer à Coutts, la banque privée en charge de la fortune royale. L’argent aurait ensuite été transféré en intégralité sur les comptes du Prince of Wales’s Charitable Fund (PWCF). D’après le communiqué, tout s’est déroulé selon les « processus corrects » en vigueur.

Aucune « défaillance de la gouvernance »

D’après le Sunday Times, ce don réalisé en 2015 n’aurait fait l’objet d’aucune « défaillance de la gouvernance ». C’est du moins ce qu’a affirmé au média britannique le président de la fondation bénéficiaire de l’argent, selon qui ce don « avait été validé après une enquête spécifique lors d’un audit ».

Surnommé « l’homme qui a acheté Londres » après avoir réalisé des investissements colossaux dans la capitale britannique, l’ancien premier ministre qatari Hamad bin Jassim bin Jaber al-Thani n’a fait aucun commentaire au sujet de ces échanges.