Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine en visite au Tadjikistan, premier déplacement depuis l'invasion

TOURNEE Le dernier voyage à l’étranger de Vladimir Poutine remonte au 4 et 5 février lorsqu’il s’est rendu en Chine

20 Minutes avec AFP
— 
Le président russe Vladimir Poutine va effectuer mardi au Tadjikistan, pays ex-soviétique et allié d'Asie centrale, son tout premier déplacement depuis l'invasion de l'Ukraine. (PHOTO D'ILLUSTRATION)
Le président russe Vladimir Poutine va effectuer mardi au Tadjikistan, pays ex-soviétique et allié d'Asie centrale, son tout premier déplacement depuis l'invasion de l'Ukraine. (PHOTO D'ILLUSTRATION) — Maxim Blinov/POOL/TASS/Sipa USA/SIPA

Contrairement à son homologue ukrainien, Vladimir Poutine se fait rare sur la scène internationale. Ce mardi, le président russe va effectuer au Tadjikistan, pays ex-soviétique et allié d’Asie centrale, son tout premier déplacement depuis l’offensive lancée fin février contre l’Ukraine.

« Une visite de travail du président Poutine est prévue demain au Tadjikistan », a indiqué le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. Le maître du Kremlin est ensuite attendu mercredi à un sommet des pays riverains de la mer Caspienne au Turkménistan, autre ex-république soviétique autoritaire d’Asie centrale.

Un voyage en Chine avant l’autoconfinement

Le dernier voyage à l’étranger de Vladimir Poutine remonte au 4 et 5 février lorsqu’il s’est rendu en Chine pour une rencontre avec son homologue Xi Jinping à l’occasion de l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver.

Un peu plus de deux semaines plus tard, il lançait son pays à l’assaut de son voisin ukrainien, après des mois de montée des tensions et en dépit d’efforts diplomatiques pour empêcher Moscou d’attaquer. Depuis, Vladimir Poutine n’a effectué aucun déplacement, pas même chez son plus proche allié, la Biélorussie. Le président biélorusse Alexandre Loukachenko est lui venu à plusieurs reprises en Russie.

Bulle sanitaire très stricte

Le Tadjikistan, pays le plus pauvre d’ex-URSS, est allié à la Russie et très dépendant d’elle économiquement. Du fait de la pandémie de Covid, Vladimir Poutine, qui a été maintenu dans une bulle sanitaire très stricte, n’a effectué que trois déplacements étrangers entre février 2020 et février 2022.

Il a rencontré l’Américain Joe Biden à Genève en juin 2021, l’Indien Narendra Modi à New Dehli en décembre 2021, puis Xi à Pékin en février 2022.