Coupe du monde 2022 : Le Qatar interdit d'apposer le logo du Mondial sur les plaques des voitures

SANCTION Cinquante plaques d’immatriculation frappées du logo du Mondial 2022 ont été vendues aux enchères fin mai

20 Minutes avec agences
— 
La prochaine Coupe du monde de football se déroulera au Qatar à partir du 21 novembre (illustration).
La prochaine Coupe du monde de football se déroulera au Qatar à partir du 21 novembre (illustration). — Paul Grover / Shutterstock / Sipa

Il fallait payer pour avoir le plaisir d’apposer le logo du Mondial 2022 sur sa plaque d’immatriculation, et très cher. Le ministère de l’Intérieur du Qatar a en effet rappelé sur Twitter ce dimanche « l’interdiction de copier et d’apposer le logo de la Coupe du monde (de football) sur les plaques d’immatriculation des voitures » après la vente aux enchères de plaques spéciales.

« La direction générale de la circulation indique que les plaques portant le logo de la Coupe du monde sont une version spéciale délivrée selon des conditions spécifiques en coordination avec la Fifa, pour les véhicules nouvellement immatriculés et pour les plaques spécifiques mises aux enchères », précise le ministère. Les contrevenants s’exposent à des poursuites.


La Fifa ne rigole pas

Cinquante plaques d’immatriculation frappées du logo du Mondial 2022, qui aura lieu dans l’émirat du 21 novembre au 18 décembre, ont été vendues aux enchères fin mai. La plus chère, portant les chiffres 811118, a été adjugée pour 1,8 million de rials qataris (480.000 euros).

La Fifa est très stricte en matière de propriété intellectuelle, concernant l’usage illégal du logo du tournoi et de l’image de la Coupe du monde. Les premières arrestations pour la vente sur les réseaux sociaux de produits contrefaits (des t-shirts et des casquettes portant le logo du Mondial 2022) ont été annoncées le 10 mai. En décembre, les autorités ont visité une usine fabriquant du parfum qui devait être mis dans des bouteilles portant le logo de la Coupe du monde.