Le réalisateur canadien Paul Haggis arrêté en Italie pour agression sexuelle

#METOO Oscarisé pour «Crash» («Collision»), Haggis est accusé par une jeune femme étrangère qui participait au festival Allora Fest

Philippe Berry
Le réalisateur Paul Haggis, le 5 octobre 2017 à New York.
Le réalisateur Paul Haggis, le 5 octobre 2017 à New York. — Dennis Van Tine/STAR MAX/AP/SIPA

Le réalisateur et producteur canadien Paul Haggis a été arrêté dans le sud de l’Italie sous le soupçon d’agression sexuelle « aggravée » à l’encontre d’une jeune femme étrangère, ont annoncé dimanche les agences de presse italiennes citant le parquet.

Le réalisateur et scénariste est « sérieusement soupçonné des crimes d’agression sexuelle et dommages corporels aggravés, crimes commis à l’encontre d’une jeune femme étrangère », ont indiqué les agences ANSA et AGI citant le procureur de Brindisi. Le bureau du procureur n’a pas fourni d’autres informations dimanche.

Soins médicaux pour la jeune femme

Haggis, 69 ans, qui a écrit et réalisé le film Crash (Collision) qui lui a valu plusieurs Oscar, devait être la vedette du festival de cinéma Allora Fest qui débutera mardi dans la ville d’Ostuni dans la province de Brindisi. La jeune femme s’était trouvée avec Haggis avant le festival, selon le parquet.

« Le suspect aurait forcé la jeune femme, qu’il a rencontrée quelque temps auparavant, à avoir des relations sexuelles », a indiqué le procureur. Après une rencontre, la jeune femme a « été obligée de recourir à des soins médicaux », selon lui. L’un des avocats de Haggis, sollicité par téléphone et par email, n’avait pas réagi dimanche. Haggis est actuellement poursuivi au civil à New York pour des accusations de viols remontant à 2013 et avait été accusé par quatre femmes, dont deux pour agression sexuelle dans le cadre du mouvement #MeToo en 2018.