GDF condamné à payer plus de 200.000 euros d'amende

JUSTICE En cause: l'explosion de gaz qui avait fait 18 morts en décembre 2004.

Avec agence

— 

Les pompiers sur les débris d'un immeuble à Mulhouse, après son explosion accidentelle, le 27 décembre 2004.
Les pompiers sur les débris d'un immeuble à Mulhouse, après son explosion accidentelle, le 27 décembre 2004. — JACQUES GARDIN / EPA / SIPA
Le tribunal correctionnel de Mulhouse a condamné lundi Gaz de France (GDF) à deux amendes d'un total de 232.500 euros pour l'explosion de gaz qui avait fait 18 morts en décembre 2004 dans cette ville. Le tribunal a jugé Gaz de France coupable d'«homicides, de blessures et de destructions involontaires par négligence, imprudence et différents manquements», après le drame causé par une rupture d'une canalisation en fonte grise qui avait fait aussi 16 blessés.

Le parquet avait requis deux amendes d'un total de 345.000 euros contre le groupe gazier. Le tribunal correctionnel de Mulhouse a en revanche suivi les réquisitions du parquet en déclarant irrecevables les citations de Pierre Gadonneix, à l'époque PDG de GDF, qui avait été cité à comparaître en tant que prévenu avec deux anciens responsables.

En 2006, GDF avait déjà été condamné en appel à Dijon à 204.500 euros d'amende pour sa responsabilité dans une explosion due à la rupture d'une fonte grise, qui avait fait 11 morts et 3 blessés en décembre 1999 dans la cité bourguignonne.