20 Minutes : Actualités et infos en direct
LIVEGuerre en Ukraine EN DIRECT : L’Allemagne va « davantage utiliser » ses centrales à charbon pour son énergie...
live

Terminé

Guerre en Ukraine EN DIRECT : L’Allemagne va « davantage utiliser » ses centrales à charbon pour son énergie...

LIVESuivez toutes les infos sur le conflit en ce 116e jour du conflit avec nous
Une centrale à charbon en Allemagne
Une centrale à charbon en Allemagne - INA FASSBENDER / AFP / bizdev
Anne Kerloc'h

A.K.

L'ESSENTIEL

  • Ce dimanche, Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Otan, a averti dans une interview au quotidien allemand Bild, que la guerre pourrait durer « des années » et a appelé les pays occidentaux à soutenir Kiev dans la durée.
  • Samedi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui quitte rarement Kiev depuis le début de l’invasion russe, s’est déplacé dans les régions de Mykolaïv et Odessa, situées dans le sud de l’Ukraine.
  • A Kiev des milliers de personnes ont rendu hommage à Roman Ratouchny, figure du mouvement pro-européen Maïdan, militant anticorruption, et combattant au sein de l’armée ukrainienne, tué le 9 juin près d’Izium, dans la région de Kharkiv, à 24 ans.

A VOIR

A LIRE AUSSI

17h03

Fin de ce live

Merci d'avoir suivi avec nous toutes les informations liées au conflit en Ukraine. On se retrouve dans quelques instants pour un nouveau live.

15h49

L'Allemagne n'exclut plus le rationnement de gaz

En plus de recourir de manière accrue aux centrales au charbon, l'Allemagne prévoit d'autres mesures pour faire face à la pénurie de gaz russe. Un système d'« enchères » sera ainsi instauré pour les industriels consommant du gaz. L'Etat offrira, dans le cadre d'une procédure similaire à un appel d'offre, une rémunération aux entreprises qui promettront l'économie d'énergie la plus importante.

Le gouvernement n'exclut pas en cas de difficultés de recourir au rationnement pour les particuliers et les entreprises, si « les quantités de stockage n'augmentaient pas ». L'objectif étant d'avoir des stocks suffisants pour que l'hiver se passe sans encombre.

15h15

Severodonetsk résiste encore

Cible de l’armée russe, la ville du Donbass n’est pas encore tombée. « les Russes contrôlent la majorité de la ville mais ils ne la contrôlent pas entièrement », a déclaré dimanche le gouverneur local Serguiï Gaïdaï sur Telegram. « Ils utilisent maintenant des tactiques dites d’exploration, ils essaient de passer étape par étape, mètre par mètre ».

Le ministère britannique de la défense confirme que les protagonistes « ont conduit des bombardements à l’artillerie lourde sur les axes au nord, est et sud de la poche (de la ville) mais avec peu de changements sur le front »

L’Institut américain pour l’étude de la guerre (ISW) évoque, lui, des « gains mineurs » des forces russes dans les alentours, avec une entrée probable dans la ville de Metolkine et une volonté constante de neutraliser les axes de communication le long de la route reliant Bakhmout et Lyssytchansk.

14h46

L'acteur Ben Stiller en visite à la frontière ukrainienne

Ambassadeur de bonne volonté du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), l'acteur Ben Stiller s'est rendu à la frontière entre l'Ukraine et la Pologne samedi pour rencontrer des familles réfugiées et des volontaires. Une démarche qui s'inscrit en amont de la journée mondiale des réfugiés, lundi 20 juin.

14h08

Guerre et belles lettres

Petit conseil de lecture glané sur le compte Twitter de l'ancienne attachée de presse de Zelensky.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

13h13

A relire : Severodonetsk, le nouveau Marioupol

Alors que les combats redoublent pour la prise de contrôle de Severodonetsk, notre journaliste nous expliquait dés le mois de mai pourquoi cette ville du Donbass, à l'Est du pays, pourrait devenir aussi symbolique que Marioupol.

13h06

L'Ukraine dit avoir repoussé des attaques russes près de Severodonetsk

Les forces ukrainiennes ont affirmé dimanche avoir repoussé des attaques russes dans l'Est du pays. « Nos unités ont repoussé l'assaut dans la région de Toshkivka », a déclaré l'armée ukrainienne sur Facebook. « L'ennemi a battu en retraite et se regroupe. »

11h31

Retrouvez les événements les plus marquants de la journée d’hier

Si vous n’avez pas suivi l’actualité, hier, voici le déroulé des principaux événements de la guerre en Ukraine de la journée de samedi, à retrouver dans notre live.

10h42

A relire : le prix de l’énergie va-t-il flamber en Europe ?

En février dernier, à la veille du conflit, notre journaliste s’interrogeait déjà sur les conséquences énergétiques en Europe d’une invasion russe de l’Ukraine. Dépendance au gaz, relance d’énergies renouvelables ou nucléaire… Alors que la Russie coupe le gaz en Europe, on relit cet article qui donnait déjà les clés du bras de fer énergétique.

10h27

L’Allemagne va « davantage utiliser » ses centrales à charbon pour sécuriser son approvisionnement énergétique

Très dépendante du gaz russe (55 % de son gaz), l’Allemagne a annoncé dimanche un dispositif pour assurer son approvisionnement énergétique.

En effet la Russie a coupé ou réduit drastiquement sa fourniture de gaz vers les pays européens qui soutiennent l’Ukraine.

« Pour réduire la consommation de gaz, il faut utiliser moins de gaz pour produire de l’électricité. A la place, les centrales à charbon devront être davantage utilisées », a déclaré le ministère de l’Economie dans un communiqué.

10h09

Violents combats dans le Donbass, victimes civiles… Le conflit en quatre infographies

Pour mieux comprendre le conflit et notamment ses enjeux territoriaux, 20 Minutes vous propose chaque semaine quatre infographies commentées. Cette semaine, on s’intéresse particulièrement à l’usine Azot à Severodonetsk, au bilan des victimes civiles et au transit des céréales ukrainiennes.

9H54

Zelensky « ne doute pas de la victoire »

De retour du front sud, où il s’est rendu hier, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a assuré dimanche que ses troupes gardent le moral et ne doutent pas de la victoire face aux Russes, dans un conflit qui pourrait durer des années selon l’Otan.

« Nous ne donnerons le Sud à personne, nous allons tout reprendre, et la mer sera ukrainienne, elle sera sûre », a-t-il déclaré dans une vidéo publiée sur Telegram alors qu’il rentrait à Kiev.

9H46

Il faut sauver le soldat vegan

L’AFP rapporte l’histoire d’Oleksandr Zhuhan. Engagé dans l’armée ukrainienne, cet homme de 37 ans conserve un régime strictement vegan même sur le front.

Après des débuts difficiles, il a fini par par trouver sur internet un réseau de militants venant en aide aux soldats végétaliens. Depuis il reçoit gratuitement houmous ou saucisses vegan, grâce à l’’association Every Animal dirigée par Tamara Human, ancienne top modèl. « On livre même sous les bombes », précise cette dernière. Les produits sont par ailleurs ukrainiens.

Bonjour à toutes et à tous, bienvenue sur ce nouveau live dédié à la guerre en Ukraine. Un conflit qui s’installe et dont l’issue est incertaine. Ce dimanche, Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Otan, a ainsi averti dans une interview au quotidien allemand Bild, que la guerre pourrait durer « des années ». Le chef de l'alliance atlantique a également exhorté les pays occidentaux à ne pas « faiblir dans le soutien à l’Ukraine, même si les coûts sont élevés, pas seulement en ce qui concerne le soutien militaire mais aussi en raison des prix de l’énergie et de l’alimentation qui montent ».

De son côté, samedi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui quitte rarement Kiev depuis le début de l’invasion russe, s’est déplacé dans les régions de Mykolaïv et Odessa, situées dans le sud de l’Ukraine, une bande côtière convoitée par Moscou. Tandis qu'à Kiev des milliers de personnes ont rendu hommage à Roman Ratouchny, figure du mouvement pro-européen Maïdan, militant anticorruption, et combattant au sein de l’armée ukrainienne, tué le 9 juin près d’Izium, dans la région de Kharkiv, à 24 ans.

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue dans ce nouveau live des événements de la guerre en Ukraine.

Ce dimanche, Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Otan, a averti dans une interview au quotidien allemand Bild, que la guerre pourrait durer « des années » et a appelé les pays occidentaux à ne pas « faiblir dans le soutien à l’Ukraine, même si les coûts sont élevés, pas seulement en ce qui concerne le soutien militaire mais aussi en raison des prix de l’énergie et de l’alimentation qui montent ».

Samedi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui quitte rarement Kiev depuis le début de l’invasion russe, s’est déplacé dans régions de Mykolaïv et Odessa, située dans le sud de l’Ukraine, une bande côtièrede la mer Noire convoitée par Moscou.

Sujets liés