20 Minutes : Actualités et infos en direct
CONFLITGuerre en Ukraine :  La Russie n’a « rien contre » une adhésion de l’Ukraine à l’UE, assure Vladimir Poutine...
live

Terminé

Guerre en Ukraine :  La Russie n’a « rien contre » une adhésion de l’Ukraine à l’UE, assure Vladimir Poutine...

CONFLITRetrouvez les dernières informations de ce vendredi 17 juin
Vladimir Poutine n'est pas opposé à une adhésion de l'Ukraine à l'UE, simple union économique selon lui.
Vladimir Poutine n'est pas opposé à une adhésion de l'Ukraine à l'UE, simple union économique selon lui. -  Vladimir Smirnov/TASS/Sipa USA/SIPA / SIPA
M.F, D.R., X.R.

M.F, D.R., X.R.

L’ESSENTIEL

  • La commission européenne donnera ce vendredi à 13 heures ses recommandations quant à la candidature de l’Ukraine à rejoindre l’UE.
  • Comme l’a annoncé Emmanuel Macron jeudi lors de son déplacement en Ukraine, la France s’apprête à livrer à Kiev six canons automoteurs, s’ajoutant aux 12 déjà livrés.
  • Les forces ukrainiennes restent en difficulté dans le Donbass, où les combats se concentrent depuis plusieurs semaines sur Severodonetsk et Lyssytchansk.

A VOIR

A LIRE AUSSI

23h00

C'est fini pour ce soir

Ce live est terminé, on se retrouve demain matin.

21h40

Une secouriste volontaire libérée

Yulia Payevska était détenue par la Russie depuis la mi-mars et a pu rentrer chez elle.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

20h58

Yulia Payevska libérée par Moscou

Elle est devenue l'un des visages de la guerre. Yulia Payevska, plus connue sous le nom de Taira, avait été capturée par les forces russes le 16 mai à Marioupol. Engagée dans l'armée ukrainienne, elle avait déjà servie en tant que médecin en 2014 à Maidan et était membre de l'équipe nationale pour les Invictus Games, équivalent des Jeux paralympiques pour les militaires du monde entier. Selon Volodymyr Zelensky, elle a été relâchée par la Russie.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

19h57

L’Ukraine dénonce la décision de lui retirer le prochain Eurovision

L’Ukraine, qui a remporté cette année le concours de l’Eurovision, a dénoncé vendredi la décision de lui retirer l’accueil de la prochaine édition pour des raisons de sécurité après l’invasion russe de son territoire. « L’Ukraine n’est pas d’accord avec la nature de la décision prise par l’Union Européenne de Radio-Télévision », a déclaré dans un communiqué le ministre de la Culture Oleksandre Tkatchenko. « Nous réclamons des négociations supplémentaires sur l’accueil de l’Eurovision-2023 en Ukraine ».

19h07

Les photos de Macron avec Zelensky, matière à meme

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

18h51

Lyssytchansk bombardée

A Lyssytchansk, ville jumelle de Severodonetsk, une frappe de missile sur la Maison de la Culture a fait trois morts et sept blessés, selon Kiev. Un autre civil a été tué en pleine rue dans un bombardement.

18h37

Poutine refuse de faire le lien entre la guerre et l’inflation mondiale

Le président russe Vladimir Poutine a assuré vendredi que l’offensive russe en Ukraine n’avait aucune influence sur les difficultés économiques mondiales, notamment la hausse des prix de l’énergie, stigmatisant les « erreurs systémiques » de l’Occident. « Nous entendons tous parler d’une prétendue "inflation de Poutine" (…) Nos actions pour libérer le Donbass n’ont rien à voir avec ça », a-t-il affirmé durant la session plénière du forum économique de Saint-Pétersbourg.

« C’est le résultat des erreurs systémiques de l’administration américaine et de la bureaucratie européenne (…) Pour eux, notre opération est une bouée de sauvetage qui leur permet de tout nous mettre sur le dos », a poursuivi le président russe, critiquant la « politique économique erronée » des pays occidentaux. « Ils ont imprimé, distribué de l’argent et ratissé toutes les marchandises des marchés des pays tiers pour cet argent », a-t-il poursuivi.

Les premiers jours de la guerre ont pourtant vu l’économie russe d’affoler, et les prix ont augmenté de 16,7 % en un an. Mais « nous avons supprimé la poussée de l’inflation (…) La situation économique se stabilise, les finances de l’Etat sont robustes », a affirmé le chef du Kremlin, assurant que pour les cinq premiers mois de l’année, le budget fédéral de l’Etat, porté par les cours de l’énergie, « est en surplus de 1.500 milliards de roubles » (25 milliards d’euros).

18h20

La Russie n’a « rien contre » une adhésion de l’Ukraine à l’UE

La Russie n’a « rien contre » une éventuelle adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne, a assuré vendredi le président russe Vladimir Poutine après la décision de la Commission européenne de recommander d’accorder à Kiev le statut de candidat à l’UE. « L’UE n’est pas une alliance militaire, à la différence de l’Otan », a-t-il souligné, expliquant qu’« en ce qui concerne leur intégration économique, c’est leur choix ». Le président russe a toutefois affirmé que « l’Ukraine va se transformer en semi-colonie » des pays occidentaux si elle rejoint l’UE. « C’est mon opinion », a-t-il ajouté.

17h52

Chantage gazier

Robinet fermé en Pologne, Bulgarie et Finlande, débit fortement réduit vers l’Allemagne, l’Autriche et l’Italie, et plus aucun mètre cube vers la France : les Européens dénoncent un chantage au gaz de Vladimir Poutine, alors que le continent veut profiter de l’été pour remplir ses stocks. Au quatrième mois de la guerre en Ukraine, Moscou appuie là où cela fait mal et joue de la vulnérabilité énergétique des Européens, dont 40 % du gaz brûlé vient habituellement de Russie. Ces proportions étaient encore plus fortes dans l’Est : 55 % pour l’Allemagne, ou 85 % en Bulgarie.

Le gaz ne manque pas pour l’instant pour la plupart des Européens, en période estivale, car il n’y a pas besoin de chauffer les bâtiments. Mais les réductions interviennent alors que les pays doivent profiter de l’été pour remplir leurs réserves, avec un objectif d’au moins 80 % d’ici novembre dans l’Union européenne. La France et l’Allemagne, parmi d’autres, veulent éviter la panique et rassurer leurs citoyens : les stocks des deux pays augmentent et en sont à 56 %. L’UE est en moyenne à 52 %, selon Gas Infrastructure Europe, ce qui est mieux que l’an dernier à la même époque, mais en dessous des deux années précédentes.

17h41

Zelensky salue le soutien « ferme et résolu » de Londres

«De nombreuses journées de guerre l’ont prouvé : le soutien de la Grande-Bretagne à l’Ukraine est ferme et résolu », s’est félicité Volodymyr Zelensky. « Nous avons une vision commune de la façon dont l’Ukraine peut arriver à la victoire », a-t-il ajouté.

17h31

Boris Johnson veut entraîner plus de soldats ukrainiens

Selon un communiqué des services de ses services, le Premier ministre britannique a « offert de lancer un grand programme de formation des forces ukrainiennes, qui pourrait former jusqu’à 10.000 soldats tous les 120 jours ». « Ma visite aujourd’hui, au plus profond de cette guerre, vise à envoyer un message clair et simple au peuple ukrainien : le Royaume-Uni est avec vous, et nous serons avec vous jusqu’à ce que vous finissiez par l’emporter », a déclaré Boris Johnson, en visite en Ukraine. Il propose aussi un nouveau programme d’entraînement militaire qui, d’après lui, « pourrait changer l’équation de cette guerre – en exploitant la plus puissante des forces, la détermination ukrainienne à gagner ».

17h22

Biden dit être « tenu au courant » de la situation des Américains portés disparus en Ukraine

Le président Joe Biden a dit vendredi avoir été informé de la situation de deux Américains portés disparus en Ukraine, en exhortant ses concitoyens à ne pas se rendre dans ce pays en guerre depuis l’invasion russe.

Interrogé sur deux volontaires américains partis combattre aux côtés des forces ukrainiennes et qui pourraient avoir été capturés par la Russie, Joe Biden a dit à la presse avoir été « tenu au courant ». Le président a aussi indiqué ne pas savoir où étaient les deux hommes, ajoutant : « Les Américains ne devraient pas aller en Ukraine. »

17h10

Une fosse commune à Lyssytchansk

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

16h52

Le Premier ministre britannique Boris Johnson à nouveau en visite à Kiev

Le Premier ministre britannique Boris Johnson était vendredi à nouveau en visite à Kiev, une visite surprise qui intervient au lendemain de celle de quatre dirigeants de l’Union européenne.

« Je suis ravi de voir à nouveau à Kiev un grand ami de notre pays, Boris Johnson », a écrit sur Telegram le président ukrainien Volodymyr Zelensky. « C’est bon d’être à nouveau à Kiev », a indiqué de son côté Boris Johnson sur son compte Twitter.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

16h43

Indice de corruption

L’Union Européenne a de nombreuses conditions à imposer aux candidats potentiels. Sur la lutte contre la corruption, point crucial en Moldavie comme en Ukraine, Tbilissi fait figure de bon élève : dans son rapport 2021 sur la corruption, l’ONG Transparency International classe la Géorgie au 45e rang sur 180, contre le 105e rang pour la Moldavie et le 122e rang pour l’Ukraine. L’Etat le moins bien placé de l’UE, la Bulgarie, pointe au 78e rang, tandis que la Russie s’affiche au 136e rang.

« Selon tous les paramètres mesurables [de conformité aux normes de l’UE], la Géorgie devance à la fois l’Ukraine et la Moldavie », a réagi le chef du gouvernement de la Géorgie, tout en estimant que « la solidité des institutions démocratiques, la paix et le développement économiques maintiendront la capacité du pays à se hisser au rang de candidat ».

16h34

Un navire russe viole les eaux danoises

Un navire de guerre russe a violé les eaux territoriales danoises au nord de l’île de Bornholm, dans la mer Baltique, où se déroulait un festival pour la démocratie, ont indiqué les forces armées danoises ce vendredi. Le Danemark a qualifié les actions de ce matin de provocation inacceptable et « grossière ». Après un message radio de la marine danoise le navire a immédiatement quitté la zone, mais le ministre danois des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur de Russie.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

16h21

Poutine accuse les Occidentaux d'« isoler » la Russie

«Ils rêvent de faire de la Russie un pays isolé mais nous ne prendrons pas cette voie », a déclaré Vladimir Poutine, qui s’exprimait depuis Saint-Pétersbourg. « Les pays qui veulent travailler avec nous subissent des pressions extérieures », a-t-il regretté tout en saluant le fait que « les nations dirigées par un grand leader s’en fichent ».

16h10

Un sac de box à l’effigie de Joe Biden à Moscou

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

15h58

La Géorgie va devoir attendre pour être candidate à l’UE

La Géorgie devra en revanche attendre pour obtenir ce statut de candidat, la Commission ayant recommandé qu’elle se voie « offrir la perspective de devenir membre de l’Union européenne », une situation qui n’a cependant pas de valeur juridique. « Le statut de candidat devrait lui être accordé une fois qu’un certain nombre de priorités auront été traitées », indique l’exécutif européen.

Il estime notamment que « de nouvelles réformes sont nécessaires pour améliorer le fonctionnement de l’économie de marché » de ce pays, qui en l’état ne remplit pas encore les critères minimaux exigés pour être candidat officiel. « Il revient à la Géorgie d’accélérer (les réformes) et avancer vers cette porte ouverte », a commenté Ursula von der Leyen.

15h46

La France a acheminé 31 tonnes de semences vers l’Ukraine

La France, première productrice agricole de l’UE, a acheminé 31 tonnes de semences potagères en Ukraine, après avoir fourni entre avril et mai quelque 600 tonnes de plants de pommes de terre, a annoncé vendredi le ministère des Affaires étrangères.

Ces aides sont destinées à contrer les « effets désastreux de l’invasion russe sur la sécurité alimentaire de l’Ukraine » et ont été offertes par des entreprises françaises spécialisées dans la production et la distribution de semences, précise le quai d’Orsay.

Les semences potagères acheminées récemment (betteraves, carottes, choux, tomates…) permettront de couvrir plus de 9.500 hectares de terrains agricoles et jardins potagers, et de récolter jusqu’à 260.000 tonnes de productions alimentaires, ajoute le ministère.

Sujets liés