«El Pais» publie les photos très privées de Berlusconi

ITALIE L'avocat du chef du gouvernement va porter plainte contre le quotidien...

Avec agence

— 

Silvio Berlusconi, lors d'une émision sur la RAi le 5 mai 2009, s'explique sur les accusations faites par sa femme sur de supposées relations avec une jeune fille de 18 ans.
Silvio Berlusconi, lors d'une émision sur la RAi le 5 mai 2009, s'explique sur les accusations faites par sa femme sur de supposées relations avec une jeune fille de 18 ans. — CLAUDIO PERI/EPA/SIPA

Une partie des 700 clichés pris lors de réceptions privées dans la villa de Silvio Berlusconi en Sardaigne (sud) a bien fini par sortir. Le quotidien espagnol «El Pais» en publie plusieurs dans son édition de vendredi et sur son site Internet.

La photo publiée en une du quotidien montre le chef du gouvernement italien dans le jardin de sa villa «entourée de plusieurs femmes» non identifiées et une autre sur le site Internet montre deux jeunes femmes bronzant seins nus et en bikini. L'avocat de Silvio Berlusconi a annoncé qu'il allait porter plainte ce vendredi contre «El Pais». «Le parquet de Rome a estimé que ces photos étaient illicites: elles sont le résultat d'un délit et ne peuvent donc être vendues. Ceux qui les achètent commettent à leur tour un délit», a-t-il affirmé.

Le parquet de Rome a en effet ordonné il y a quelques jours la saisie de plusieurs centaines de ces photos prises par un photographe sarde, après Sivlio Berlusconi eut porté plainte pour violation de la vie privée.

Sivio Berlusconi n'a «pas peur»

«Je n'ai pas peur, ce sont des photos innocentes, il n'y a aucun scandale mais il s'agit d'une violation de la (vie) privée et d'une agression scandaleuse», a pourtant réagi le chef du gouvernement sur la radio publique italienne ce vendredi. «Les photos montrent des personnes qui se baignent dans un jacuzzi à l'intérieur d'une propriété privée, destinée à des invités», a-t-il ajouté.

Mercredi soir, Silvio Berlusconi avait déjà affirmér lors d'une émission télévisée que ces photos pouvaient «être publiées». «J'ai vu les photos et ce sont des clichés qui peuvent être publiés», avait-il déclaré sur la première chaîne publique Rai Uno, laissant entendre qu'elles ne montraient rien d'indécent, contrairement à ce qu'a affirmé le quotidien «Corriere della Sera».

Ce journal avait indiqué que ces photos avaient également immortalisé la fête du Nouvel An à laquelle aurait participé Noemi, mineure à l'époque, et dont la nature de ses relations avec Sivio Berlusconi ne cesse d'agiter la vie politique italienne et a été une des causes de la demande de divorce de son épouse Veronica Lario.