Etats-Unis : Trois morts, 11 blessés dans une fusillade en pleine rue à Philadelphie

TRAGEDIE « Quatorze personnes, à notre connaissance, ont été touchées par des tirs et hospitalisées »

20 Minutes avec AFP
— 
Un bandeau de police aux Etats-Unis. (illustration)
Un bandeau de police aux Etats-Unis. (illustration) — JEFF DEAN / AFP

Les Etats-Unis sont à nouveau frappés par une tragédie. Trois personnes ont été tuées et onze autres blessées samedi soir lors d’une fusillade dans une rue bondée de Philadelphie (nord-est des Etats-Unis), a annoncé la police.

« Quatorze personnes, à notre connaissance, ont été touchées par des tirs et hospitalisées », a déclaré aux journalistes l’inspecteur D.F. Pace. « Trois de ces personnes, deux hommes et une femme, ont été déclarés morts après leur arrivée dans les hôpitaux, atteints de multiples blessures par balle ».

« Plusieurs tireurs actifs »

L’inspecteur Pace a précisé aux médias locaux que les policiers qui se sont rendus sur place « ont observé plusieurs tireurs actifs ouvrant le feu sur la foule » dans la zone de South Street, rue animée de Philadelphie. « Vous pouvez imaginer qu’il y avait des centaines de personnes profitant de South Street, comme chaque week-end, lorsque cette fusillade a éclaté », a dit l’inspecteur.

Selon lui, les policiers ont ouvert le feu sur l’un des tireurs mais l’on ne sait pas s’il a été touché. Les médias locaux ont rapporté qu’aucune arrestation n’avait été effectuée.

Réminiscences

Selon l’inspecteur Pace, deux armes semi-automatiques ont été retrouvées sur place, dont l’une avec un chargeur à grande capacité. La police va examiner les images des caméras de surveillance des commerces alentour, fermés samedi soir, a-t-il expliqué.

Un témoin de la fusillade, Joe Smith, 23 ans, a expliqué au journal The Philadelphia Inquirer avoir été assailli de réminiscences de fusillades récentes aux Etats-Unis dès les premiers coups de feu entendus.

« Des cris rauques »

« Dès que ça a commencé, je n’ai pas pensé que cela allait s’arrêter », a-t-il raconté. « Il y avait des cris rauques », a-t-il ajouté, « j’ai juste entendu des cris ». Un autre témoin, Eric Walsh, a décrit au Philadelphia Inquirer les gens fuyant la fusillade « avec des éclaboussures de sang sur des baskets blanches et des genoux écorchés, des coudes écorchés ».

Depuis la tuerie dans une école d'Uvalde au Texas le 24 mai qui a fait 21 morts, il y a eu plus d’une vingtaine de fusillades à plusieurs victimes aux Etats-Unis, selon l’association Gun violence archive.