Etats-Unis : Nouvelle fusillade de masse, au moins 5 morts dans un hôpital de l’Oklahoma

FLEAU Un homme a ouvert le feu mercredi après-midi avant de se suicider

20 Minutes avec AFP
— 
Une fusillade dans un hôpital de Tulsa, dans l'Oklahoma, le 1er juin 2022, a fait quatre morts, et le tireur s'est suicidé.
Une fusillade dans un hôpital de Tulsa, dans l'Oklahoma, le 1er juin 2022, a fait quatre morts, et le tireur s'est suicidé. — Ian Maule/AP/SIPA

Une semaine après la tuerie d’Uvalde, les Etats-Unis sont à nouveau confrontés au fléau de la violence des armes à feu. Au moins quatre personnes ont été tuées mercredi lors d’une fusillade sur le site d’un hôpital à Tulsa, dans l’Oklahoma, a annoncé la police locale, qui indique que le suspect est également mort.


« Nous avons maintenant cinq morts dont le tireur », lors d’une fusillade sur le site de l’hôpital St Francis, a annoncé la police de la ville sur Twitter. Elle avait indiqué auparavant « être intervenue » plus tôt dans l’après-midi « sur place pour » un homme armé d’un fusil « dans un bâtiment de l’hôpital ». « Les policiers sont actuellement en train de vérifier chaque pièce dans le bâtiment pour écarter d’éventuelles menaces », ajoutait-elle dans le communiqué, qui évoquait « plusieurs blessés ».

Suicide du tireur

Le tireur s’est suicidé, a déclaré sur une chaîne de télévision locale un élu de la ville, Jayme Fowler. « Trois passants innocents ont perdu la vie », a-t-il ajouté. Le président américain Joe Biden a été tenu au courant de la fusillade, a annoncé la Maison-Blanche, qui dit suivre la situation de près et proposer aux autorités locales l’assistance dont ils auraient besoin.

Cette fusillade intervient à peine plus d’une semaine après un massacre dans une école à Uvalde, au Texas, lors duquel un homme de 18 ans a tué 19 enfants et deux enseignantes. Aux Etats-Unis, les fusillades dans des lieux publics sont un fléau récurrent que les gouvernements successifs ont jusqu’à présent été impuissants à endiguer.