Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
RECAP'Moscou s’installe à Severodonetsk, tensions maximales avec Washington

Guerre en Ukraine : Les Russes s’installent dans Severodonetsk, la tension monte avec Washington

RECAP'
« 20 Minutes » fait le point pour vous tous les soirs sur l’avancée du conflit en Ukraine
La ville de Severodonetsk a été pilonnée par l'armée russe qui prend maintenant position à l'intérieur.
La ville de Severodonetsk a été pilonnée par l'armée russe qui prend maintenant position à l'intérieur.  - Alexander Reka/TASS/Sipa USA/SIPA / SIPA
Diane Regny

D.R. avec AFP

L'essentiel

  • La Russie a lancé son « opération militaire » en Ukraine le jeudi 24 février. Tous les soirs, à 19h30, 20 Minutes vous propose son point récap' sur le conflit diplomatique russo-ukrainien devenu une guerre qui fait chaque jour des morts, des blessés et des milliers de réfugiés.
  • Qui a fait quoi ? Qui a dit quoi ? Et qui soutient qui et pourquoi ? Vous saurez tout sur l’avancée des négociations et sur les événements de cette crise qui secoue la Russie, l’Ukraine, l’Europe ou encore les Etats-Unis.
  • Ce mercredi, les troupes russes consolident leurs positions dans Severodonetsk, ville clef du Donbass où les combats sont acharnés.

Vous avez raté les derniers événements sur les tensions en Ukraine ? Pas de panique, 20 Minutes fait le point pour vous tous les soirs, à 19 h 30. Qui a fait quoi ? Qui a dit quoi ? Où en sommes-nous ? La réponse ci-dessous :

L’info du jour

Objectif stratégique de Moscou, Severodonetsk est envahie par l’armée russe. D’après le gouverneur régional, « les Russes poursuivent leur assaut et consolident leurs positions dans le centre » de cette ville du Donbass.

Les combats, trop intenses, empêchent l’évacuation des civils, ce qui a fait dire au gouverneur qu’il n’y a « désormais aucune possibilité de quitter » la ville. Lundi, dans cette zone, le journaliste français Frédéric Leclerc-Imhoff, qui accompagnait un véhicule humanitaire évacuant des habitants, a été tué.

La phrase du jour

« « S’il vous plaît, n’utilisez pas le blé, un aliment de base, comme une arme de guerre ! » »

Le pape François a appelé ce mercredi à mettre fin au blocage des exportations de céréales de l’Ukraine, défendant le « droit universel à l’alimentation » et rejetant l’utilisation du blé comme « arme de guerre ». « Le blocage des exportations de céréales de l’Ukraine, dont dépend la vie de millions de personnes, notamment dans les pays les plus pauvres, est très préoccupant », s’est-il inquiété.

Le chiffre du jour

27,6 %. C’est la baisse qu’ont accusé les exportations de gaz russe sur un an. « Les exportations vers les pays de l’étranger lointain se sont établies à 61 milliards de mètres cubes, soit 27,6 % (23,2 milliards de mètres cubes) de moins que pour la même période de 2021 », a annoncé le géant russe Gazprom.

La tendance du jour

La tension ne cesse de monter entre les Etats-Unis et la Russie. Ce mercredi, le Kremlin a accusé Washington de « jeter de l’huile sur le feu ». Cette déclaration fait suite à la promesse de Joe Biden de livrer à Kiev des « systèmes de missiles plus avancés et des munitions qui leur permettront de toucher plus précisément des objectifs clé sur le champ de bataille ».

Selon un haut responsable de la Maison-Blanche, il s’agit de systèmes Himars (High Mobility Artillery Rocket System), des lance-roquettes multiples montés sur des blindés légers, d’une portée de 80 kilomètres environ. Aucune date de livraison n’a été précisée.


Notre dossier sur l'Ukraine

« La ligne des Etats-Unis est de combattre la Russie jusqu’au dernier Ukrainien. [Ce qui] n’encourage pas les négociations de paix », a regretté le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. « Toute livraison d’armes qui se poursuit, qui augmente, renforce le risque » d’une confrontation militaire entre les Etats-Unis et la Russie, a renchéri le vice-ministre de la diplomatie russe Sergueï Riabkov.

Sujets liés