Etats-Unis : Une fillette de 9 ans survit à une rare attaque de puma

FRAYEUR Depuis 1924, seules 20 personnes ont subi des attaques de pumas dans l'Etat de Washington

20 Minutes avec AFP
— 
Le corps du puma, abattu par une personne présente sur les lieux, va être analysé. (PHOTO D'ILLUSTRATION)
Le corps du puma, abattu par une personne présente sur les lieux, va être analysé. (PHOTO D'ILLUSTRATION) — Canva

Les attaques de puma sont extrêmement rares. Une fille de 9 ans qui faisait du camping dans l’Etat de Washington, au nord-ouest des Etats-Unis, a été attaquée par l’un de ces félins, a raconté son oncle qui a lancé une cagnotte en ligne.

L’attaque a eu lieu samedi matin, au moment où Lily « campait avec sa famille » dans l’est de l’Etat, a écrit son oncle Alex Mantsevich sur le site de financement participatif GoFundMe.

Nombreuses opérations et coma

« Transportée en hélicoptère vers l’hôpital avec de nombreuses blessures sur le haut de son corps et son visage », elle a subi de nombreuses opérations et est sortie lundi du coma, « bien consciente de ce qui lui est arrivé ».

L’appel de son oncle à une aide financière, pour les frais de santé notamment, est accompagné de photos de la jeune fille sur son lit d’hôpital, le visage constellé de larges plaies semblables à de graves griffures. Depuis 1924, seules 20 personnes ont subi des attaques de pumas dans cet Etat sauvage et montagneux, et deux personnes en sont mortes, note l’agence de protection de la nature de l’Etat de Washington.

« Rester debout et rendre les coups »

L’une de ses porte-paroles a indiqué à une chaîne de télévision locale qu’ils menaient une enquête pour mieux comprendre les circonstances de l’attaque, et que le corps de l’animal, abattu par une personne présente sur les lieux, serait analysé, notamment afin de détecter d’éventuelles maladies.

Les attaques de puma, un puissant félin aussi connu sous le nom de couguar et présent sur le continent américain, sont extrêmement rares, mais les autorités recommandent, si cela arrive, de tout faire pour « rester debout et rendre les coups », et de ne surtout pas tenter de fuir ou de faire le mort.