Russie : Sergueï Lavrov dément officiellement que Vladimir Poutine soit malade

MISE AU POINT Dans un communiqué en réponse à une question de TF1, le ministre russe des Affaires étrangères a voulu mettre fin aux « rumeurs » sur la santé du maître du Kremlin

20 Minutes avec AFP
Vladimir Poutine avec son ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, à Sochi le 24 octobre 2019.
Vladimir Poutine avec son ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, à Sochi le 24 octobre 2019. — Valery Sharifulin/AP/SIPA

Tout va officiellement bien au Kremlin. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a démenti dimanche que Vladimir Poutine soit malade, assurant qu’il n’en présentait aucun signe.

La santé du président russe comme sa vie privée sont des sujets tabous en Russie​, presque jamais évoqués en public. Mais en réponse à une question de TF1, Sergueï Lavrov a déclaré dans un communiqué : « Je ne crois pas que quelqu’un qui ait toute sa tête puisse voir chez cette personne (Poutine) des signes d’une maladie ou d’une affection quelconques ».

Le ministre a également souligné que Vladimir Poutine, qui aura 70 ans en octobre, apparaissait en public « quotidiennement ». « Vous pouvez le voir à l’écran, lire ou écouter ses discours », a-t-il ajouté. « Je laisse ceux qui répandent de telles rumeurs régler cela avec leur conscience, malgré les occasions quotidiennes qu’ils ont de vérifier ce qu’il en est ».