Covid-19 en Chine : Toujours confinée, Shanghai prévoit de rouvrir ses écoles en juin

BACK TO SCHOOL Les élèves de première et de terminale, à l’approche du très exigeant examen d’entrée à l’université, pourront retourner au lycée le 6 juin. Les élèves de troisième seront autorisés à rejoindre leur collège à partir du 13 juin

20 Minutes avec AFP
— 
Collégiens et lycéens pourront reprendre les cours en présentiel dès juin, à Shanghai.
Collégiens et lycéens pourront reprendre les cours en présentiel dès juin, à Shanghai. — Hector RETAMAL / AFP

Une bonne nouvelle pour les lycéens et collégiens de Shanghai. Une partie d’entre eux pourront retrouver les bancs de l’école courant juin, avec la réouverture des classes, ont indiqué jeudi les autorités.

Face au regain de Covid-19 qui frappe la Chine depuis quelques mois, une grande partie des 25 millions d’habitants de la ville, la plus peuplée du pays, sont contraints de rester chez eux depuis début avril. Avec la forte diminution du nombre de cas positifs ces dernières semaines, plusieurs restrictions ont déjà été levées. Mais la population ne peut généralement sortir que pour quelques heures par jour au mieux.

Présentiel pour certains, cours en ligne pour d’autres

Les élèves de première et de terminale, à l’approche du très exigeant examen d’entrée à l’université, pourront toutefois retourner au lycée le 6 juin, a annoncé Yang Zhenfeng, directeur adjoint du service éducatif de la ville. Les élèves de troisième seront autorisés à rejoindre leur collège à partir du 13 juin. Quant aux autres élèves, ils devront continuer à suivre leurs cours en ligne à domicile.

« Un organisme spécialisé proposera des tests PCR aux professeurs et élèves (…) à la sortie des classes, afin qu’ils puissent obtenir leurs résultats avant la reprise des cours le lendemain », a précisé M. Yang.

Confinement qui pèse lourd sur le moral des habitants

Le ministère de la Santé a annoncé jeudi 338 nouveaux cas positifs à Shanghai sur les dernières 24 heures -- contre plus de 25.000 encore à la fin du mois dernier. Mais le long confinement et les restrictions aux déplacements pèsent durement sur le moral des habitants et sur l’économie. La mairie a toutefois déjà autorisé certaines usines et lignes de transport public à rouvrir.

La Chine, contrairement à la plupart des pays du monde, applique toujours une stratégie zéro Covid, qui entend limiter au maximum le nombre de morts via des confinements massifs dès l’apparition de quelques cas.