Atlantique : Des ouragans « plus intenses que la normale » en 2022

OURAGANS La « saison » s’étale du 1er juin au 30 novembre

20 Minutes avec AFP
— 
Ouragans (photo d'illustration).
Ouragans (photo d'illustration). — Stéphane Koguc, Elise d'Epenoux AFP Vidéographie

La saison 2022 des ouragans sur la côte Atlantique sera plus intense que la normale avec entre trois à six ouragans de catégorie 3 ou plus, selon les prévisions mardi des services météorologiques américains.

Du 1er juin au 30 novembre

Pour cette saison, qui s’étale du 1er juin au 30 novembre, les experts anticipent en effet entre 14 à 21 tempêtes nommées, dont trois à six pourraient devenir des ouragans majeurs charriant des vents d’au moins 178 km/h.

Si ces projections se révèlent justes, ce sera la septième saison consécutive avec une activité supérieure à la normale, a expliqué Rick Spinrad, responsable de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA).

« Il est important de retenir qu’il suffit d’une tempête pour endommager votre maison, votre quartier ou votre communauté », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse. « La préparation est primordiale ».

Plus forts et plus longs

Selon l’agence, le nombre élevé de tempêtes tropicales prévu cette saison est lié au phénomène climatique La Niña, habituellement caractérisé par une température anormalement basse des eaux, à des températures plus chaudes que la normale à la superficie de l’océan Atlantique et de la mer des Caraïbes, à des alizés plus faibles dans l’Atlantique et à des pluies de mousson plus fortes en Afrique de l’Ouest.

Ce dernier élément favorise un renforcement des ondes tropicales africaines, qui contribuent à créer les ouragans les plus forts et durant le plus longtemps. La saison des ouragans 2021 a été la troisième plus active en termes de tempêtes nommées, selon les services de météo américains.