Vaccin contre la grippe A (H1N1): la France n’a pris «aucune décision»

Avec agence

— 

Réfutant l'idée que les virus puissent être "endormis" par le froid, le Directeur général de la Santé Didier Houssin a notamment souligné qu'il était encore temps de se faire vacciner contre la grippe. Un geste "très important" pour les personnes âgées et les personnels de santé.
Réfutant l'idée que les virus puissent être "endormis" par le froid, le Directeur général de la Santé Didier Houssin a notamment souligné qu'il était encore temps de se faire vacciner contre la grippe. Un geste "très important" pour les personnes âgées et les personnels de santé. — Alix Guigon AFP

La France n'a pris «aucune décision» quant au lancement éventuel d'une campagne de vaccination nationale contre le virus H1N1, a déclaré ce dimanche sur Radio J Michel Barnier.

>> Pour retrouver notre dossier sur la grippe A (H1N1), cliquez ici

Selon «Le Journal du Dimanche», le gouvernement compte débourser près d'un milliard d'euros pour acheter des vaccins en vue d'une campagne de vaccination obligatoire à l'automne destinée à tous les Français de plus de trois mois. Selon le «JDD», l'Etat passerait une commande de 100 millions de doses de vaccin à trois groupes pharmaceutiques, GlaxoSmithKline, Sanofi et Novartis.

«La France doit être prête à tous les scénarios»

Le ministre de l'Agriculture a toutefois reconnu que les autorités se préparaient à toutes les éventualités. «La France doit être prête à tous les scénarios. Roselyne Bachelot tous les jours travaille sur ces sujets pour préparer toutes les hypothèses, y compris celle d'une vaccination des Français», a-t-il dit.

Le scénario d'une vaccination, a-t-il expliqué, dépendra des recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

Une campagne de vaccination est possible s'ils «donnent l'indication qu'il y a à nouveau un risque de redémarrage de cette épidémie, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui», a souligné le ministre de l'Agriculture.

Bilan Dans son dernier bilan de la pandémie, l'Organisation mondiale de la santé faisait était vendredi de 15.510 cas, dont 99 mortels, dans 53 pays, principalement aux Etats-Unis et au Mexique.