Fusillade en Californie : D’origine chinoise, le tireur en voulait à la communauté taïwanaise

VIOLENCES Le sexagénaire, dont l’attaque a fait un mort et cinq blessés dans une église, a agi pour des raisons « politiques et motivées par la haine »

20 Minutes avec AFP
— 
David Chou, un Américain d'origine chinoise de 68 ans, est accusé d'être l'auteur d'une fusillade qui a fait un mort et cinq blessés.
David Chou, un Américain d'origine chinoise de 68 ans, est accusé d'être l'auteur d'une fusillade qui a fait un mort et cinq blessés. — Shérif du comté d'Orange

L’homme qui a ouvert le feu dimanche dans une église en Californie, faisant un mort et cinq blessés, est un Américain d’origine chinoise, âgé de 68 ans, qui en voulait à la communauté taïwanaise, a déclaré lundi la police. Les six victimes de la fusillade, qui participaient, dans cette église de Laguna Woods, à un banquet après le service religieux du matin lorsque le tireur a ouvert le feu, étaient originaires de Taïwan.

Maîtrisé par le pasteur et des fidèles pendant qu’il rechargeait son arme, le tireur a été identifié par les policiers comme étant David Chou, 68 ans. Selon le shérif du comté d’Orange, Don Barnes, l’homme est un citoyen américain d’origine chinoise qui se trouvait aux Etats-Unis « depuis de nombreuses années » et était employé comme vigile dans la région de Las Vegas. Le sexagénaire, qui avait préparé son attaque et était équipé de chargeurs de rechange et de cocktails molotov, a agi avec des raisons « politiques et motivées par la haine », a dit le shérif lors d’un point de presse.

Maîtrisé par les paroissiens

Citant des « notes » découvertes par les enquêteurs dans la voiture du suspect, il a fait état de « griefs que cet individu avait envers la communauté taïwanaise dans son ensemble », rien ne montrant à ce stade qu’il entretenait des liens spécifiques avec cette église ou qu’il visait des individus en particulier. « D’après ce que nous avons découvert, nous croyons qu’il ciblait spécifiquement la communauté taïwanaise et cette église presbytérienne taïwanaise est une représentation de cette communauté », a-t-il expliqué.

L’homme tué par le suspect était un médecin de 52 ans, John Cheng, qui a succombé après avoir chargé l’attaquant pour tenter de le désarmer, donnant le temps aux autres paroissiens de le neutraliser, le ligotant notamment avec une rallonge électrique. Le shérif Barnes a qualifié le Dr Chen de « héros » sans lequel « il y aurait sans nul doute eu d’autres victimes ». Le suspect a été placé en détention avec une caution d’un million de dollars.

Les tensions politiques et diplomatiques sont vives entre Pékin et Taipei : le régime communiste considère l’île de Taïwan comme une de ses provinces destinées à revenir dans son giron, au besoin par la force.