Guerre en Ukraine : McDonald’s se retire entièrement de Russie

ADIEU Présent en Russie depuis plus de 30 ans, McDonald's y compte 850 restaurants et 62.000 salariés

20 Minutes avec AFP
— 
Vue d'un restaurant McDonald's fermé dans un centre commercial à Moscou le 16 mars 2022.
Vue d'un restaurant McDonald's fermé dans un centre commercial à Moscou le 16 mars 2022. — AFP

Le géant américain de la restauration rapide McDonald's, qui avait fermé ses enseignes en Russie début mars, a annoncé lundi se retirer du pays et vendre toutes ses activités en réaction à l'invasion russe de l'Ukraine.

« Nous sommes engagés envers notre communauté mondiale et devons rester inflexibles quant à nos valeurs », a déclaré le PDG du groupe Chris Kempczinski, cité dans un communiqué de l’entreprise. « Le respect de nos valeurs signifie que nous ne pouvons plus conserver les Arches (le logo de McDonald’s, ndlr) » en Russie, a-t-il ajouté.

30 ans dans le pays

Présent en Russie depuis plus de 30 ans, McDonald’s y compte 850 restaurants et 62.000 salariés. L’entreprise avait annoncé la fermeture temporaire de tous ses restaurants et la suspension de ses opérations dans le pays le 8 mars, emboîtant le pas à d’autres multinationales qui avaient pris leurs distances avec Moscou​.

« La crise humanitaire provoquée par la guerre en Ukraine et l’environnement économique imprévisible en ayant découlé ont conduit McDonald’s à conclure que la poursuite de nos activités en Russie n’était plus tenable ni cohérente avec nos valeurs », a indiqué le géant américain.