Belgique : Trop payés à cause d’un bug, des pompiers sommés de rembourser des milliers d’euros

MAUVAISE NOUVELLE En raison d’une erreur administrative, plusieurs pompiers en fonction dans des casernes de la région de Mons ont été trop payés pendant sept ans

avec agence
— 
Sapeurs-pompiers (Illustration)
Sapeurs-pompiers (Illustration) — SYSPEO/SIPA

De nombreux pompiers employés dans des casernes de la région de Mons, en Belgique, ont reçu une mauvaise nouvelle au début du mois de mai. Dans une lettre recommandée, leur direction leur a demandé de rembourser d’une traite des sommes pouvant aller jusqu’à 20.000 euros, rapporte La Voix du Nord lundi. La raison ? Une erreur administrative.

« C’est scandaleux »

Dans le courrier, il est ainsi expliqué aux pompiers qu’ils avaient perçu un salaire bien supérieur à celui prévu initialement. Une erreur commise pendant sept ans, entre 2015 et 2021. Au total, près d’une centaine de pompiers sont concernés. « On a reçu des coups de fil de pompiers assez paniqués. Les sommes vont du simple millier à plusieurs milliers d’euros », a réagi Éric Labourdette, le représentant du syndicat SLFP.

« C’est scandaleux car ils ont été convoqués à un entretien pour régler la dette. En une seule fois, ce qui est contraire à la loi belge. Il faut un accord pour échelonner les paiements », a ajouté Éric Labourdette. Même si l’erreur n’a pas encore été trouvée, le président de la zone de secours pense qu’elle est survenue lors du passage « d’un régime communal à un autre ». Une explication qui n’est toutefois pas suffisante pour les organisations syndicales. La Cour des comptes devrait bientôt être saisie.