Guerre en Ukraine : L’exécutif finlandais favorable à une adhésion « sans délai » à l’Otan

ADHESION Dans le pays, 5,5 millions d’habitants soit 76 % de la population sont faveur de l’adhésion, selon un sondage publié ce lundi

20 Minutes avec AFP
— 
Otan : La Finlande bientôt dans l'Alliance ? — 20 Minutes

C’est l’affaire de quelques jours. Le président et la Première ministre de la Finlande se sont déclarés favorables jeudi à une adhésion « sans délai » du pays nordique à l’Otan, en annonçant une conférence de presse sur la décision du pays nordique pour dimanche.

Renforcer sa sécurité

« Etre membre de l’Otan renforcerait la sécurité de la Finlande. En tant que membre de l’Otan, la Finlande renforcerait l’alliance dans son ensemble. La Finlande doit être candidate à l’adhésion à l’Otan sans délai », ont affirmé le président Sauli Niinistö et la Première ministre Sanna Marin dans un communiqué commun.

Une conférence de presse du tandem exécutif sur les « décisions concernant la politique de sécurité de la Finlande » est prévue dimanche, indique la présidence. « Nous espérons que les étapes nationales encore nécessaires à cette décision seront prises rapidement dans les tout prochains jours », indique M. Niinistö.

Une vraie bascule

La prise de position officielle de l’exécutif marque la bascule de la ligne finlandaise, qui partage une frontière de 1.300 kilomètres avec la Russie et un passé douloureux avec son puissant voisin.

L'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 janvier a fait basculer rapidement l’opinion et les responsables politiques finlandais, tout comme en Suède, qui pourrait également annoncer rapidement une candidature. En Finlande, 5,5 millions d’habitants, 76 % de la population est désormais en faveur de l’adhésion, selon un sondage publié lundi, soit le triple de son niveau d’avant-guerre.