Espagne : Un malade du Covid-19 quitte enfin l'hôpital après plus de deux ans

CALVAIRE Si Eduardo Lozano est un miraculé, il a toutefois de très nombreuses séquelles

20 Minutes
Un homme positif au Covid-19, plongé dans le coma à Tourcoing, le 2 avril 2020. (PHOTO D'ILLUSTRATION)
Un homme positif au Covid-19, plongé dans le coma à Tourcoing, le 2 avril 2020. (PHOTO D'ILLUSTRATION) — Sarah ALCALAY/SIPA

Eduardo Lozano est un revenant. Cet habitant de Barcelone a été contaminé par le coronavirus  au début de la pandémie. Dès le 22 mars 2020, le sexagénaire espagnol  est plongé dans un coma artificiel. Après deux ans et 45 jours d’hospitalisation, il est enfin sorti vendredi.


Si Eduardo Lozano est un miraculé du Covid-19, il a toutefois de très nombreuses séquelles. Deux ans alité ont abîmé ses genoux et l’ancien chauffeur de taxi ne peut plus conduire. Il se déplace à présent en déambulateur. Sa bouche porte des cicatrices de l’intubation prolongée et ses capacités pulmonaires ont été diminuées par le Covid. Le sexagénaire sait que sa vie a changé pour toujours.

« Je pesais 35 kilos »

« Je ne pensais pas m’en sortir. Quand je me suis réveillé de mon coma, je ressemblais à un cadavre, je ne pouvais pas bouger, je pesais 35 kilos, il a fallu tout réapprendre, et c’est ce que j’ai pu faire, grâce au personnel soignant », souligne-t-il auprès de la chaîne espagnole TV3.

Eduardo apprend à vivre, différemment, comme de nombreuses victimes du Covid long. Outre son invalidité, le sexagénaire a perdu son appartement lors de ses 25 mois de soins intensifs. Il a donc emménagé chez un ami d’enfance et s’attache aux petits plaisirs comme déguster des côtelettes d’agneau ou promener les chiens de son nouveau colocataire. S’il a dû tirer un trait sur les grands voyages, le sexagénaire n’oublie pas le plus important : « Profiter de la vie et profiter d’être vivant ».