A 18 ans, elle a vendu sa virginité sur Internet pour 10.000 euros

FAIT DIVERS Un italien de 45 ans a «remporté» l'enchère et fait venir cette jeune roumaine à Venise...

PB

— 

Virginité à vendre. Alina Percea, une jeune Roumaine de 18 ans raconte au «Daily mail», un tabloïd britannique, l'épilogue de sa vente aux enchères.

 

Certificat médical à l'appui, elle avait posté une annonce sur un site allemand afin de «payer ses études». C'est finalement un italien de 45 ans qui a «emporté» la mise, pour 10.000 euros (elle en espérait 70.000). L'homme d'affaires de Bologne a fait venir la jeune fille à Venise, jouant les guide touristiques avant de l'emmener dans un hôtel de luxe pour clamer son dû.

 

«Il avait l'air bien plus jeune. Il a été charmant. J'étais nerveuse. Nous nous sommes embrassés et nous avons couché ensemble. J'étais attiré par lui et ai pris du plaisir», explique la jeune fille.

 

Des précédents

 

Escorte, prostitution, chacun appellera cela comme il veut. Mais l'histoire d'Alina n'est pas une première. Il y a eu plusieurs cas au Royaume-Unis et ailleurs. Alina dit avoir été inspirée par Natalie Dylan, une étudiante américaine pour qui les enchères auraient atteint plus de 3 millions de dollars début 2009.

 

A priori, personne n'a encore payé. Il pourrait s'agir d'un habile coup de pub, la demoiselle étant en train d'écrire un livre sur son histoire.