Covid-19 en Grande-Bretagne : Les députés ouvrent une enquête contre Boris Johnson dans l’affaire du « partygate »

SCANDALE Le Premier ministre britannique est accusé depuis plusieurs semaines d’avoir participé à une fête au 10 Downing street, en plein confinement

D.Bd avec AFP
— 
Des manifestants appellent à la démission du Premier ministre Boris Johnson devant les chambres du Parlement qui débattent jeudi 21 avril 2022 d'une éventuelle procédure en ce sens.
Des manifestants appellent à la démission du Premier ministre Boris Johnson devant les chambres du Parlement qui débattent jeudi 21 avril 2022 d'une éventuelle procédure en ce sens. — Amer Ghazzal/Shutterstock/SIPA

Le « partygate », suite. Les députés britanniques ont décidé jeudi d’ouvrir une enquête pour déterminer si le Premier ministre conservateur Boris Johnson a sciemment trompé le Parlement dans ses explications dans cette affaire.

Par consensus, sans même formellement voter, ils ont décidé de saisir le « Comité des privilèges », qui enquêtera à son tour dans ce scandale autour des fêtes organisées à Downing Street malgré les confinements successifs liés à la pandémie de Covid-19, dans une procédure susceptible à terme de contraindre Boris Johnson à la démission.