Covid-19 en Chine : Toujours confinés, les habitants de Shanghai crient leur colère aux fenêtres

RAS-LE-BOL Le confinement est si strict que les habitants ne peuvent même plus aller faire des courses pour remplir leur frigo

20 Minutes avec agence
— 
Un agent de santé chinois tient une pancarte indiquant « Gardez un mètre de distance », le long d'une rue vide dans l'ouest de Shanghai le 4 avril 2022.
Un agent de santé chinois tient une pancarte indiquant « Gardez un mètre de distance », le long d'une rue vide dans l'ouest de Shanghai le 4 avril 2022. — Chen Si/AP/SIPA

On se souvient de ces applaudissements des Français à leur fenêtre lors du premier confinement pour saluer le travail des soignants. A Shanghai (Chine), l’ambiance est tout autre. Alors que la ville est touchée par un confinement strict, plusieurs centaines d’habitants crient leur frustration à leur fenêtre. C’est ce que l’on voit sur une vidéo partagée ce samedi sur Twitter par un animateur radio et relayée par le HuffPost.

« Cette vidéo prise hier à Shanghai, en Chine, par le père d’une de mes amies proches. Elle a vérifié son authenticité : les gens crient par la fenêtre après une semaine de confinement total, ne quittez pas votre appartement pour quelque raison que ce soit », est-il écrit en légende.



Des frigos vides

Le confinement appliqué à Shanghai est très strict. Les 25 millions d’habitants sont contraints de rester chez eux. Ils ne peuvent même pas aller faire leurs courses. Si bien que certains se retrouvent avec leur frigo vide. Les supermarchés sont majoritairement fermés et les livreurs ne peuvent pleinement travailler, précisent nos confrères.

« Au début certains ont crié, puis brusquement, tout le monde s’est mis à crier. Car tous ces gens ne savent pas combien de temps ce confinement va durer et pourquoi la mesure a été décidée. Il n’y a pas d’explication », explique le père de famille en filmant la scène. « Nous sommes confinés depuis sept jours. Non seulement on ne peut pas sortir de la résidence, mais même pas de nos appartements. Ça ne va pas, Si ça dure longtemps, il y aura des problèmes. », ajoute-t-il.

Record d’infections

Les autorités chinoises poursuivent leur politique du « zéro Covid » avec des tests rapides à grande échelle. Dès l’apparition de nouveaux cas, des zones entières sont bouclées. Dimanche, on comptait 24.943 nouvelles infections. Un record. Lundi matin, les autorités locales ont annoncé qu’elles allaient assouplir les mesures de restrictions.

Il n’y aura pas de changements pour les habitants des zones « sous contrôle strict » et des « zones contrôlées » mais dans les zones où aucun cas n’a été enregistré au cours des deux dernières semaines, les habitants seront libres de leurs mouvements.