Guerre en Ukraine : 90 % de la ville assiégée de Marioupol est détruite, selon son maire

BOMBARDEMENTS « La triste nouvelle est que 90 % des infrastructures de la ville sont détruites et 40 % d’entre elles sont irrécupérables », a déclaré le maire de Marioupol Vadim Boïtchenko, au cours d’une conférence de presse

20 Minutes avec AFP
— 
La ville ukrainienne de Marioupol a été en grande partie détruite par les pilonnages de l'armée russe.
La ville ukrainienne de Marioupol a été en grande partie détruite par les pilonnages de l'armée russe. — EyePress News//SIPA

La ville portuaire assiégée de Marioupol dans le sud-est de l ’Ukraine est détruite « à 90 % » et « 40 % de ses infrastructures » sont « irrécupérables », a annoncé lundi son maire Vadim Boïtchenko.

« La triste nouvelle est que 90 % des infrastructures de la ville sont détruites et 40 % d’entre elles sont irrécupérables », a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse, précisant qu'« environ 130.000 habitants » y restaient toujours coincés. Avant la guerre, Marioupol comptait près d’un demi-million d’habitants.

Les attaques proviendraient des « navires russes »

« L’armée russe détruit brutalement Marioupol. (…) Les bombardements sont incessants », avec notamment « des lance-roquettes multiples », a ajouté Vadim Boïtchenko. Selon lui, les attaques contre Marioupol proviennent notamment « de la mer », où se trouvent des « navires russes ». « Nous planifions d’évacuer les habitants restants, mais nous ne pouvons pas le faire aujourd’hui », a-t-il regretté.

Russes et Ukrainiens se rejettent depuis plusieurs jours la responsabilité quant aux difficultés rencontrées dans les évacuations de Marioupol vers Zaporojie, à plus de 200 km à l’ouest. Marioupol est dévastée après un siège de plus d’un mois de l’armée russe qui la pilonne, laissant la population livrée à elle-même, dans des conditions terribles.