Hongrie : Jour de vote en Hongrie, l'ultra-conservateur Viktor Orban en quête d'un quatrième mandat

VOTE Alors que la campagne a été perturbée par la guerre en Ukraine, l'ultra-conservateur Viktor Orban, au pouvoir depuis douze ans, espère obtenir un quatrième mandat

20 Minutes avec AFP
— 
Jour de vote en Ukraine. Viktor Orban est en quête d'un nouveau mandat
Jour de vote en Ukraine. Viktor Orban est en quête d'un nouveau mandat — FERENC ISZA / AFP

Après une campagne bouleversée la guerre en Ukraine, le souverainiste Viktor Orban joue sa survie politique lors des législatives dimanche en Hongrie, après 12 ans de réformes « illibérales ». Accusé par Bruxelles de multiples atteintes à l’Etat de droit, il a muselé au cours de ses trois mandats consécutifs justice et médias, tout en prônant une vision ultra-conservatrice de la société.

Face à lui, une alliance inédite et disparate de six partis, décidée à renverser « l’autoritaire » dirigeant de 58 ans. Viktor « Orban est devenu une honte nationale dans le monde : faisons en sorte de laver cette honte du nom de la Hongrie », a lancé son adversaire Peter Marki-Zay, 49 ans, lors d’un ultime rassemblement samedi à Budapest. Dans les rues, des passants confiaient leur espoir d’un changement d’ère. « Douze ans, c’est trop long quel que soit le dirigeant, c’est de la folie ! », confiait Laszlo Takacs, un technicien de 62 ans.

« Tout peut arriver »

Mais ce n’est pas dans la capitale, où une victoire de l’opposition semble acquise, que se déterminera l’élection. La clé se trouve dans 20 à 30 circonscriptions indécises, sur les 199 sièges du Parlement. La dernière enquête de Publicus donne les deux camps au coude-à-coude, quand d’autres confèrent un léger avantage au Fidesz, le parti au pouvoir. Mais du fait du système électoral, il faudrait que l’opposition « gagne de 3 à 4 points » pour décrocher une majorité au Parlement, rappelle-t-il. « Il est très difficile de prévoir l’issue du scrutin. Tout peut arriver », estime l’expert.

Conscient de l’enjeu, Viktor Orban a exhorté vendredi les électeurs à se déplacer massivement aux urnes, et à ne pas répéter l’erreur de 2002 : alors Premier ministre sortant, il avait perdu bien que favori.

Interdiction d’évoquer l’homosexualité avec les moins de 18 ans

Outre l’élection de leurs députés, les Hongrois sont appelés à répondre à quatre questions en lien avec la récente loi anti-LGBT +, interdisant d’évoquer auprès des moins de 18 ans « le changement de sexe et l’homosexualité ». « Les mères sont des femmes, les pères sont des hommes, laissons nos enfants tranquilles et protégeons nos familles », aime répéter Viktor Orban.

Le vote se termine à 19H. Mais les résultats ne pourraient tomber qu’à minuit, a précisé samedi le porte-parole du gouvernement, alors qu’une importante mobilisation est attendue, au-delà de 70 %.