Etats-Unis : La porte-parole de la Maison Blanche sur le départ

MERCATO Selon les médias américains, Jen Psaki devrait quitter son poste fin avril pour rejoindre la chaîne MSNBC

20 Minutes avec AFP
— 
La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, le 1er avril 2022.
La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, le 1er avril 2022. — Patrick Semansky/AP/SIPA

Quatorze mois et puis s’en va ? La porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki s’apprête à quitter son poste afin de travailler pour la chaîne de télévision MSNBC, annoncent vendredi le site Axios, la chaîne CNN et le New York Times.

La Maison Blanche a décliné tout commentaire sur les intentions de la Press Secretary. De retour sur le podium après son infection au Covid-19, Psaki a botté en touche, assurant qu’elle n’avait rien à annoncer pour l’instant, et jurant qu’elle respectait « toutes les règles éthiques » dans le cadre d’une éventuelle prochaine aventure.



Selon Axios, premier à avoir révélé l’information, Jen Psaki, 43 ans, est en négociations exclusives avec MSNBC, chaîne d’orientation progressiste qui a déjà recruté l’ancienne porte-parole de la vice-présidente Kamala Harris, Symone Sanders. Aucun nom ne circule pour l’instant pour lui succéder. Son adjointe, Karine Jean-Pierre, a déjà effectué plusieurs remplacements.

Départ après le 30 avril

Selon CNN, la porte-parole restera en poste jusqu’au très couru « Dîner de l’association des correspondants à la Maison Blanche », qui aura lieu le 30 avril, après deux éditions annulées pour cause de pandémie.

Jen Psaki avait fait savoir au printemps 2021 qu’elle comptait passer encore une année environ à ce poste extrêmement exposé, expliquant qu’elle souhaitait passer du temps avec ses deux jeunes enfants.

La porte-parole de la Maison Blanche, après avoir occupé divers postes au sein du gouvernement pendant les deux mandats Obama, avait rejoint CNN en 2017 comme commentatrice politique. Elle avait ensuite intégré en novembre 2020 l’équipe dite « de transition », chargée de préparer l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche.