Atlantis met le grappin sur Hubble

Avec agence

— 

La Nasa va mener une mission avec la navette spatiale américaine pour réparer et prolonger le fonctionnement de Hubble, premier télescope orbital vieillissant qui a révolutionné l'astronomie, a annoncé mardi son administrateur Michael Griffin.
La Nasa va mener une mission avec la navette spatiale américaine pour réparer et prolonger le fonctionnement de Hubble, premier télescope orbital vieillissant qui a révolutionné l'astronomie, a annoncé mardi son administrateur Michael Griffin. — AFP/NASA/Archives
 
La navette américaine Atlantis s'est emparée avec succès du téléscope Hubble dans la nuit de mercredi à jeudi. Lors d'une mission périlleuse à près de 560 km au dessus du sol australien, l'astronaute Megan Mc Arthur a agrippé le télescope à l'aide du bras robotisé d'Atlantis. La première série de réparations et d'opérations d'entretien devrait commencer ce jeudi.


«Hubble est arrivé à bord», a déclaré au centre de contrôle le commandant de bord d'Atlantis, Scott Altman, qui avait rapproché la navette à environ 10 mètres du télescope de 11 tonnes et d'environ 13 mètres de long.
Les astronautes ont été avertis mercredi qu'ils devaient se tenir prêts à effectuer une manoeuvre pour éviter un débris spatial de 10 centimètres provenant du satellite chinois détruit lors d'un tir d'essai de missile effectué par Pékin en 2007. Le débris est finalement passé non loin de la navette, mais «aucune manoeuvre n'a été nécessaire», a déclaré Pat Ryan, un porte-parole de la Nasa.