Guerre en Ukraine : Des ministres britanniques auraient été victimes de canulars de la part des Russes

PIEGE Le Royaume-Uni accuse la Russie d’avoir passé de faux coups de téléphone à trois ministres britanniques afin de détourner l’attention de ses activités en Ukraine

20 Minutes avec Agence
— 
Le Premier ministre britannique Boris Johnson
Le Premier ministre britannique Boris Johnson — Stuart Wallace/Shutterstock/SIPA

Vladimir Poutine aurait ordonné à ses hommes de passer de faux coups de téléphone à des ministres anglais, la semaine dernière, pour tenter de détourner l’attention de ses actions en Ukraine. C’est du moins ce qu’a affirmé le porte-parole du Premier ministre Boris Johnson lundi, comme le rapportent nos confrères de Bloomberg.

D’après Max Blain, qui s’est exprimé à ce sujet dans la presse anglaise, les trois destinataires de ces canulars téléphoniques ont été le secrétaire d’État à la Défense Ben Wallace, la ministre de l’Intérieur Priti Patel et la secrétaire d’État au Numérique, à la Culture, aux Médias et aux Sports Nadine Dorries.

Une enquête est en cours

Deux appels ont été réalisés par des imposteurs se faisant passer pour le Premier ministre ukrainien Denys Chmyhal. Ce sont des questions saugrenues des interlocuteurs qui ont mis la puce à l'oreille des ministres et conduit à la fin des entretiens, selon les informations de nos confrères. D’après le porte-parole de Boris Johnson, ces pratiques courantes devraient de nouveau être observées à l’avenir.

Mises en œuvre par les services d’opérations d’information russe, elles posent des questions de sécurité. Selon Bloomberg, qui cite le porte-parole Max Blain, une enquête a été ouverte afin de comprendre comment les appelants ont pu entrer aussi facilement en contact avec trois ministres britanniques.