Guerre en Ukraine : Bombardement meurtrier à Kiev, fièvre diplomatique et interdiction de réseaux sociaux

RECAP' « 20 Minutes » fait le point pour vous tous les soirs sur l’avancée du conflit en Ukraine

20 Minutes avec AFP
— 
Guerre en Ukraine : Au moins huit morts dans le bombardement d’un centre commercial à Kiev — 20 Minutes
  • La Russie a lancé son « opération militaire » en Ukraine le jeudi 24 février. Tous les soirs, à 19h30, 20 Minutes vous propose son point récap' sur le conflit diplomatique russo-ukrainien devenu une guerre qui fait chaque jour des morts, des blessés et des milliers de réfugiés.
  • Qui a fait quoi ? Qui a dit quoi ? Et qui soutient qui et pourquoi ? Vous saurez tout sur l’avancée des négociations et sur les événements de cette crise qui secoue la Russie, l’Ukraine, l’Europe ou encore les Etats-Unis.
  • Ce lundi, un bombardement a frappé un centre commercial de Kiev, tuant au moins 8 personnes. Moscou affirme qu’il s’agissait d’un dépôt d’armes et de munitions.

Vous avez raté les derniers événements sur les tensions en Ukraine ? Pas de panique, 20 Minutes fait le point pour vous tous les soirs, à 19h30. Qui a fait quoi ? Qui a dit quoi ? Où en sommes-nous ? La réponse ci-dessous :

L’info du jour

Un bombardement russe a frappé un centre commercial de Kiev dans la nuit de dimanche à lundi et provoqué la mort d’au moins huit personnes, selon le parquet général. Des corps de victimes étaient étendus lundi matin devant le centre commercial Retroville, dans le nord-ouest de la capitale, a constaté un journaliste de l’AFP, tandis que les pompiers et militaires s’affairaient dans les décombres pour rechercher d’autres victimes.


De son côté, l’armée russe a affirmé que le centre commercial était vacant et servait de dépôt d’armements et de munitions.

La phrase du jour

« Nous appelons la Chine, en tant que puissance mondiale, à jouer un rôle important dans ces efforts [pour] trouver une solution politique à la guerre contre l’Ukraine. »

Il s’agit d’une phrase du ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba qui a appelé la Chine à jouer un rôle de médiateur afin de trouver une solution mettant fin au conflit avec la Russie. Jusqu’ici Pékin est restée ambiguë et a refusé de dénoncer l’invasion russe.

Le chiffre du jour

115. Il s’agit du nombre d’enfants qui ont perdu la vie depuis le début de l’invasion russe en Ukraine d’après le ministère des Affaires étrangères ukrainiens, qui fait aussi état de plus de 140 mineurs blessés.

La tendance du jour

La guerre de l’information et les tentatives de résolutions diplomatiques se poursuivent. En Russie, un tribunal a interdit lundi les géants des réseaux sociaux Facebook et Instagram  pour « extrémisme », une mesure prise alors que Moscou  vise un contrôle total de l’information en ligne en pleine offensive en Ukraine.

La guerre froide semble de retour entre Etats-Unis et Russie alors que Moscou a convoqué lundi l’ambassadeur américain et accusé le président Joe Biden d’avoir conduit les relations russo-américaines « au bord de la rupture » par ses déclarations « indignes » visant Vladimir Poutine.

Joe Biden commence d’ailleurs une semaine d’intense activité diplomatique et sera en fin de semaine en Pologne. Le président américain s’est entretenu ce lundi après-midi avec le président français Emmanuel Macron​, le chancelier allemand Olaf Scholz et les Premiers ministres italien Mario Draghi et britannique Boris Johnson.