Etats-Unis : Les « armes fantômes » de plus en plus utilisées lors de fusillades dans des écoles

INQUIETUDE Elles ont déjà fait plusieurs victimes en milieu scolaire depuis novembre dernier

20 Minutes avec agence
— 
Illustration d'un pistolet.
Illustration d'un pistolet. — Pixabay / Jabbacake

Un nouveau phénomène très inquiétant prend de l’ampleur aux États-Unis depuis plusieurs années : celui des « armes fantômes ». Intraçables, ces dernières peuvent être achetées en pièces détachées sur Internet et être assemblées très facilement à la maison. Leurs ventes ne cessent d’augmenter.

Depuis novembre dernier, elles ont été utilisées pour commettre de nombreuses fusillades dans des écoles et ont fait plusieurs victimes, rapporte ABC News relayé par Slate. « La première fois qu’on a entendu parler de ces armes, on s’est dit que même un enfant pourrait s’en procurer. Ce n’est malheureusement plus une simple hypothèse », a indiqué Alex McCourt, professeur assistant au Johns Hopkins Center for Gun Violence Prevention and Policy, relatent nos confrères.

Des procédures de législation en cours

D’après le professeur, deux types de pistolets sont disponibles. Un premier, en plastique, qui peut être fabriqué avec une imprimante 3D. Celui-ci ne peut tirer qu’une seule munition. Puis, un second que l’acheteur reçoit cette fois en kit, sans numéro de série. Ce dernier a été retrouvé de nombreuses fois sur des scènes de crime.

Ces « armes fantômes » reçues en kit ne sont pas considérées comme des armes et ne sont donc pas déclarées. C’est pourquoi des adolescents, ou même des personnes à qui la justice a interdit le port d’armes, peuvent s’en procurer. Face à cette problématique, neuf États américains, dont New York ou encore la Californie, ont démarré des procédures de législation. Une solution encore insuffisante pour Alex McCourt.