Guerre en Ukraine : Le consul grec à Marioupol compare la ville assiégée à Guernica ou Alep

TRAGEDIE A son arrivée à Athènes, Manolis Androulakis a déclaré que « Marioupol fera partie de la liste des villes dans le monde qui ont été complètement détruites par la guerre »

20 Minutes avec AFP
— 
Des habitants de Marioupol tentent de quitter la ville, le 16 mars 2022.
Des habitants de Marioupol tentent de quitter la ville, le 16 mars 2022. — Viktor Antonyuk/SPUTNIK/SIPA

Les mots du consul général de Grèce à Marioupol sont particulièrement forts pour décrire la tragédie en cours dans ce port stratégique d' Ukraine. Manolis Androulakis, qui a atterri dimanche à Athènes, a comparé la ville assiégée par l’armée russe à Guernica ou encore Alep.

« Marioupol fera partie de la liste des villes dans le monde qui ont été complètement détruites par la guerre, comme Guernica, Stalingrad, Grozny, Alep… », a-t-il déclaré à des journalistes à l’aéroport. Le consul grec, qui a organisé plusieurs évacuations de ressortissants grecs depuis Marioupol, est considéré comme un héros dans son pays. Il a quitté la ville mardi.

Les civils « touchés de manière aveugle »

« Nous avons essayé de sauver le plus d’expatriés possible », a déclaré le diplomate, ajoutant : « Les héros sont les gens qui sont restés là-bas, et qui vont essayer de reconstruire leur vie à partir de rien ». Le diplomate a notamment raconté que « les civils étaient touchés de manière aveugle », précisant avoir vu des corps déchiquetés.

Marioupol, ville du sud-est de l’Ukraine qui comptait 450.000 habitants avant la guerre, est la cible depuis plusieurs semaines de violents bombardements des forces russes et de leurs alliés séparatistes prorusses. Le dernier bilan officiel ukrainien fait état de plus de 2.100 personnes tuées dans cette ville depuis le début de l’invasion russe, le 24 février. Les survivants se terrent dans des caves. Des rescapés ont raconté les cadavres gisant plusieurs jours dans les rues, la faim, la soif et le froid mordant.