Guerre en Ukraine : Vers où ont fui les plus de 3,2 millions de réfugiés ?

REFUGIES Si une majorité de réfugiés ukrainiens entre en Pologne, certains se rendent en Slovaquie ou même en Russie

M.F avec AFP
— 
Les civils ukrainiens suivent un couloir humanitaire depuis la ville de Marioupol assiégée, le 17 mars 2022.
Les civils ukrainiens suivent un couloir humanitaire depuis la ville de Marioupol assiégée, le 17 mars 2022. — Mikhail Tereshchenko/TASS/Sipa U/SIPA

Ce vendredi à midi, le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) recensait que 3.270.662 personnes exactement avaient fui l’Ukraine depuis le début de l’invasion russe le 24 février dernier. L’Europe n’avait pas connu de flot aussi rapide de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale.

La Pologne ​accueille à elle seule plus de la moitié de tous ces réfugiés, environ six sur 10. Ce sont ainsi 1.975.449 personnes fuyant le conflit qui sont entrées sur son territoire, selon le décompte du HCR. Les gardes-frontières polonais ont toutefois annoncé vendredi que ce nombre dépassait les deux millions avec « en majorité des femmes avec des enfants ».

Autres points de chute : la Roumanie et la Hongrie

Toujours selon un décompte du Haut-commissariat aux réfugiés arrêté au 17 mars, 355.426 personnes sont entrées en Moldavie. Mais après leur arrivée dans ce pays parmi les plus pauvres d’Europe, une partie des réfugiés poursuivent leur route jusqu’en Roumanie ou en Hongrie, souvent pour retrouver de la famille.

L’agence de l’ONU pour les réfugiés, compte ainsi que 508.692 personnes se sont rendues en Roumanie et 282.611 en Hongrie. Comme pour la Moldavie, de nombreux réfugiés décident de poursuivre leur route une fois en sécurité. 234.738 personnes ayant fui l’Ukraine sont allées en Slovaquie, 184.563 ont trouvé refuge en Russie et 2.127 personnes ont été accueillies en Biélorussie.

L’ONU compte environ deux millions de déplacés à l’intérieur du pays et note que quatre millions de personnes pourraient vouloir quitter le pays pour échapper à la guerre. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) répertorie de son côté 162.000 ressortissants de pays tiers ont fui l’Ukraine.