Japon : Les queues de cheval interdites dans certains collèges, car jugées trop excitantes

REGLEMENT D'autres règles jugées absurdes et sexistes seraient également en vigueur dans certains établissements nippons

20 Minutes avec agence
— 
Certains collégiennes japonaises n'ont pas le droit de porter une queue de cheval.
Certains collégiennes japonaises n'ont pas le droit de porter une queue de cheval. — Pexels / Edgar Martínez

Dans certains collèges japonais, les queues de cheval seraient interdites, car jugées susceptibles d’attirer le regard des garçons et de les exciter sexuellement, rapporte Vice. Une école sur dix serait concernée dans la préfecture de Fukuoka.

Motoki Sugiyama, une ancienne professeure de collège, aurait ainsi témoigné de cette interdiction à nos confrères : « Ils craignent que les garçons regardent les filles. C’est le même raisonnement qui pousse au maintien de la règle du sous-vêtement blanc uniquement. J’ai toujours critiqué ces règles, mais il y a un tel manque de logique et c’est devenu tellement normalisé que les étudiants n’ont d’autres choix que de les accepter. »

Des règles sexistes dénoncées par élèves et parents

En effet, la liste des interdictions farfelues et oppressantes est longue : couleur des sous-vêtements, hauteur des chaussettes, forme des sourcils, longueur de la jupe, forme et couleur des cheveux… En cas de coupe déviante, les jeunes Japonais auraient même l’obligation de prouver, photo à l’appui, que leurs cheveux possèdent des caractéristiques innées différentes de la majorité des Japonais, c’est-à-dire lisses et noirs.

Des élèves et parents d’élèves auraient dénoncé ces règles sexistes en juin 2021. Avec pour effet un changement de règlement dans certains établissements uniquement.