Guerre en Ukraine : Des informations « très crédibles » sur des crimes de guerre commis par la Russie, affirme Blinken

CATASTROPHE HUMANITAIRE Le secrétaire d’Etat américain a jugé que la guerre pourrait « durer un certain temps » mais que le président russe Vladimir Poutine « était condamné à perdre » en Ukraine

20 Minutes avec AFP
— 
Des enfants ukrainiens à la frontière polonaise.
Des enfants ukrainiens à la frontière polonaise. — Daniel LEAL / AFP

Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a jugé, ce dimanche, « très crédibles » des informations faisant état de  « crimes de guerre » commis par la Russie en Ukraine, lors d’un entretien à la chaîne américaine CNN.

Le secrétaire d’Etat américain, qui s’exprimait depuis la Moldavie, après s’être notamment rendu en Pologne à la frontière ukrainienne, a jugé que la guerre pourrait «  durer un certain temps » mais que le président russe Vladimir Poutine « était condamné à perdre » en Ukraine.

« Gagner une bataille n’est pas gagner la guerre »

Au 11e jour de l’invasion de l’Ukraine, l’avancée russe vers Kiev dans le nord se fait à grand renfort de bombardements des villes ukrainiennes qui ont tué des dizaines de civils, notamment à Tcherniguiv, à 150 km au nord de la capitale. « Nous avons vu des informations très crédibles concernant des attaques délibérées sur des civils qui constitueraient un crime de guerre », a-t-il dit, assurant que les Etats-Unis « examinaient » ces informations.

« Gagner une bataille n’est pas gagner la guerre. Conquérir une ville ne signifie pas qu’il (Poutine) conquiert le cœur et l’âme du peuple ukrainien », a-t-il affirmé. « Le peuple ukrainien a démontré qu’il ne laisserait pas assujettir et gouverner par Vladimir Poutine ou la Russie ». Selon l’ONU, plus d’1,5 million de personnes ont déjà fui l’Ukraine et des centaines de civils ont été tués.