La Corée du Nord tire un « projectile non-identifié »

GEOPOLITIQUE Il pourrait s'agir du 9e essai de missiles de Pyongyang cette année

20 Minutes avec AFP
— 
Une télévision montre une image du lancement d'un missile par la Corée du Nord lors d'un programme d'information à la gare de Séoul à Séoul, en Corée du Sud, le lundi 31 janvier 2022.
Une télévision montre une image du lancement d'un missile par la Corée du Nord lors d'un programme d'information à la gare de Séoul à Séoul, en Corée du Sud, le lundi 31 janvier 2022. — Ahn Young-joon/AP/SIPA

Alors que le monde a les yeux rivés sur la menace russe, Pyongyang s’agite à nouveau. La Corée du Nord a tiré au moins un « projectile non identifié », a annoncé samedi l’armée sud-coréenne, ce qui pourrait constituer le 9ème essai de missiles par le régime de Kim Jong-un depuis le début de l’année.

« La Corée du Nord a lancé un projectile non identifié en direction de l’est », a indiqué dans un communiqué l’état-major interarmées de Corée du Sud, sans fournir plus de détails.

En dépit de sanctions internationales draconiennes, Pyongyang a procédé à une série record de sept essais d’armes en janvier, y compris de son missile le plus puissant depuis 2017, avant de suspendre ses tirs pendant les Jeux olympiques d’hiver de Pékin.

Date anniversaire le 15 avril

Lundi, Pyongyang a déclaré avoir procédé à un essai de « grande importance » pour le développement d’un satellite de reconnaissance, un jour après que Séoul a déclaré avoir détecté un lancement de missile balistique. Ces derniers essais du Nord interviennent à un moment délicat dans la région, la Corée du Sud s’apprêtant à élire son prochain président mercredi.

Les analystes estiment que Pyongyang pourrait utiliser la date la plus importante de son calendrier politique, le 110e anniversaire de la naissance de son fondateur Kim Il Sung, le 15 avril, pour procéder à un test d’armement de grande importance.